Paris Match Belgique

L’abaya sportive, de la rébellion saoudienne au phénomène de mode

abaya

L'abaya sportive séduit de plus en plus de Saoudiennes. | © AFP PHOTO / Amer HILABI

Mode

Porter une version colorée et sportive de l’abaya traditionnelle était autrefois considéré comme un acte de rébellion culturelle en Arabie saoudite. Aujourd’hui, des Saoudiennes en font une tendance de la mode vestimentaire.

En mars, des images d’athlètes féminines en tenue de sport dans la ville occidentale de Djeddah, sur les bords de la mer Rouge, se sont répandues sur les réseaux sociaux. Elles ont déclenché un nouveau débat sur les libertés vestimentaires des femmes dans un royaume où l’habit noir recouvrant tout le corps est officiellement obligatoire en public. Face à cette popularité croissante des abayas sportives, des créateurs et créatrices comme Eman Joharjy, une Saoudienne de 43 ans, ont décidé d’en profiter. « Il y a une forte demande », a-t-elle déclaré à l’AFP dans son studio de mode à Djeddah.

Semblables à une combinaison à fermeture éclair, elles enveloppent le corps de la femme mais offrent une plus grande mobilité pour les activités sportives, contrairement à la version « baggy » classique qui présente un risque si on court.

Lire aussi > Sur la piste des joggeuses en abaya d’Arabie saoudite

abaya
AFP PHOTO / Amer HILABI

Défier l’abaya noire

Les modèles d’Eman Joharjy se déclinent dans des couleurs comme le vert pistache, le beige et le blanc, plus supportable avec les chaleurs torrides du royaume. Elle défie ainsi une maxime populaire en Arabie saoudite : « Si ce n’est pas noir, ce n’est pas une abaya ». Ces versions sportives sont taillées dans des tissus naturels, y compris de la popeline, qui ne s’accrochent pas à un corps en sueur. Eman Joharjy raconte avoir été considérée comme un phénomène social atypique quand elle a commencé à concevoir – et à enfiler – des abayas sportives publiquement en 2007. « Je l’ai conçue pour moi, car c’est pratique », explique-t-elle.

Lire aussi > En Arabie Saoudite, les femmes peuvent désormais devenir entrepreneures, sans tuteur masculin

Les abayas ont évolué au fil des ans, avec de nouveaux motifs, tissus et autres embellissements. Elles sont parfois portées dans le royaume avec des casquettes de baseball sur les voiles. La dernière mode est un ensemble d’abayas sur le thème du football, aux couleurs des équipes locales, une façon pour les supportrices d’encourager leurs équipes.

(Avec Belga)

CIM Internet