Paris Match Belgique

Slow fashion : 5 façons de s’habiller de manière plus éco-responsable avec style

Aller dans une friperie ? Toujours une bonne idée. | © Pexels

Mode

De nos jours, les tendances repérées sur les podiums se retrouvent dans nos garde-robes en quelques semaines à peine, et ce pour une bouchée de pain : c’est l’avantage de la « fast fashion ». Le (gros) désavantage ? C’est un désastre environnemental et humain.

Sous l’impulsion de millennials soucieux de leur consommation (et de la planète), la donne est en train de changer. Petit à petit, la satisfaction éphémère de l’achat compulsif laisse place à une attitude plus éco-responsable. Voici 5 initiatives « slow fashion » pour baisser le pied. En restant stylé(e)s !

Lire aussi > Fashion Revolution : La mode éthique contre le textile toxique

Se saper vintage

Ce dimanche 5 août se tenait une nouvelle édition du Brussels Vintage Market aux Halles Saint-Géry. Bière en main et blues dans les oreilles, c’était une bonne occasion de réaliser – encore une fois – que les vêtements ont bien mille vies. Levi’s 501 délavé, sportswear nineties ou chemises bariolées, les pièces en vente sont plus à la mode que jamais. La mode étant un éternel recommencement, acheter vintage est toujours un bon investissement. Pour les amateurs et les curieux, la prochaine édition du Vintage Market se tient le dimanche 2 septembre prochain.

Brussels Vintage Market from Capsule Entertainment on Vimeo.

Acheter des basiques éthiques

Mais en friperie, pas toujours simple de dénicher un bon basique à sa taille et parfaitement coupé. Heureusement, il existe des solutions pour éviter les grandes enseignes : l’e-shop belge Everybody Agrees par exemple. Circuit court et collection à 80% vegan, on y trouve des pièces simples, mais à la pointe des tendances. Et les prix sont tout à fait corrects ! Plus d’informations sur cette marque pleine d’avenir juste ici.

Louer sa robe de soirée

Une soirée d’anniversaire ou mariage en vue ? Pas besoin de faire chauffer sa carte pour une robe toute neuve. Chez COUCOU, au Châtelain, on vous propose… de la louer. Grâce à des conseils avisés et personnalisés, on y trouve la tenue de soirée idéale en un rien de temps. Robe de rêve ou combi’ de fashionista, la location coûte au minimum 35 euros. COUCOU vous propose également de vendre les pièces qui prennent la poussière dans votre placard. Un vrai cercle vertueux.

Lire aussi > Quand les marques prennent le virage de la mode consciencieuse

Privilégier le local

Une autre façon d’enrayer la « fast fashion » est d’être attentif au Made in Europe. Mais ce n’est pas toujours facile d’être à la page. Pas de panique, le site liégeois Made & More est là. Lancé en 2013, il offre une large sélection de vêtements éco-responsables – pour femme et pour homme – venus de Scandinavie, d’Italie ou du Portugal. Ici, le lieu où les pièces ont été dessinées et/ou fabriquées est toujours spécifié. Pour une transparence maximale, Made & More propose également de découvrir les ateliers de fabrication avec de courtes vidéos. Une belle manière d’ajouter de l’humain dans la chaîne de production.

Lire aussi > La technologie taille un costume au sur mesure hors de prix

Miser sur le sur mesure

Grâce à des technologie toujours plus performantes, le costume sur mesure s’offre une seconde jeunesse. L’avantage ? Se faire faire un costume n’est plus si cher. Chez Lanieri, on peut choisir le modèle de ses rêves – au bouton près – sur internet ou en magasin. Fait 100% en Italie, la dolce vita vous tend les bras. Et votre beau costume ne vous quittera plus.

CIM Internet