Paris Match Belgique

WTF Fashion : La logomania s’empare de la mode (et nous replonge dans les nineties)

Adidas, Reebok, Balenciaga et les autres surfent sur cette vague qui plaît aux milliennials. | © Unsplash

Mode

Très inspirée de la mode nineties et du streetwear, la tendance du « Sigle XXL » revient en force cet hiver avec une déferlante d’accessoires ultra ostentatoires.

Au début des années 90 on voyait apparaître, dans les cours du lycée, les nouvelles tribus griffées : d’un côté les bourgeois estampillés de cavaliers Ralph Lauren et de crocodiles Lacoste sur leurs polos, de l’autre, les amateurs de rap US qui exhibaient la virgule Nike et les bandes Adidas de leurs survet’. Aujourd’hui, la génération Y (appelée aussi millennials) a bien grandi, leur pouvoir d’achat et leur passion pour les marques aussi. C’est donc sans surprise que leurs codes mode d’ados inspirent les plus grandes marques de luxe. Imprimés griffés et logos oversize, les marques s’affichent en grand, très grand, trop grand.

La boucle d’oreille logo

Cet hiver, on note le retour gagnant des créoles géantes déclinées dans des matières insolites mais avec une ressemblance notable, la marque est au premier plan, absolument inratable ! Chez Fendi, le double anneau associe le métal au bois et se barre d’un « F » majuscule. Pour Balenciaga, le recyclage devient hype avec d’énormes pastilles en plastique gravées et sur le podium de Chanel, les créoles jouent sur le matelassé noir et doré si cher à la maison française.

Lire aussi > WTF Fashion : Les accessoires néo-ringards

Le sac siglé

Les maisons de mode revisitent leurs plus beaux classiques mais s’assurent que ces pièces maîtresses soient parfaitement identifiables. Ainsi, les mannequins de Balenciaga portent le cabas box en cuir caramel à bout de bras et le nom de la marque y est imprimé en jaune soleil pour être sûr de ne pas passer à côté. Dior recouvre son culte « saddle bag » de tapisserie maison et Prada customise la sacoche carrée avec un nouveau logo au style streetwear.

Lire aussi > WTF Fashion : Quand la mode s’inspire… des chantiers

La touche too much

Si l’on aimerait croire que le très gros logo doit s’associer avec des pièces épurées, certaines maisons italiennes nous prouvent le contraire. À Milan, trop ce n’est pas encore assez. Versace accessoirise le costume en tartan avec une longue écharpe de supporter flashy, Dolce & Gabbana utilise ses initiales pour créer des lunettes pailletées portées avec la blinde de bijoux et la griffe Fendi opte pour la fausse fourrure imprimée avec un bob d’hiver et des sacs par dizaines.

CIM Internet