Paris Match Belgique

Le régime drastique et inquiétant des mannequins de Victoria’s Secret

Il n'y a pas que la nourriture dans la vie d'un Ange Victoria Secret. Non, il y a aussi le sport. Beaucoup de sport. | © Lionel Hahn/ABACAPRESS.COM

Mode

C’est bientôt l’heure du grand show pour les Anges Victoria’s Secret qui, après plusieurs semaines d’efforts sportifs et de régime intensif, sont fin prêtes pour défiler sur le catwalk.

 

Sa lingerie, ses plumages, ses dentelles, son show annuel. Et que serait le Victoria’s Secret Fashion Show, prévu ce 8 novembre à New York, sans ses célèbres Anges. À quelques heures du défilé, Bella Hadid, Stella Maxwell, Cindy Bruna et les autres sont briefées sur les derniers préparatifs. Essayages, coiffages et maquillages : le rythme des journées s’intensifie en même temps que le contenu des assiettes diminue. Car les critères de beauté son clairs : les ventres doivent être plats, la taille ultra-fine… et les joues quasi creusées.

Sans produits laitiers, s.v.p

Comme le rappelle Vanity Fair la veille du grand show, les mannequins qui défileront ce jeudi pour la prestigieuse marque de lingerie américaine sont toutes calibrées pareil : 1,75 mètres de hauteur, 85 centimètres de tour de poitrine, 60 centimètres de tour de taille et 87 centimètres de tour de hanches. Quant à leur indice de masse graisseuse, il ne doit pas dépasser la barre des 18%. Un pourcentage bien faible quand on sait qu’une femme avec un IMG (pour Indice de Masse Graisseuse) inférieur à 25% est généralement considérée comme « trop maigre ». Qu’à cela ne tienne ! Pour faire partie du groupe très sélect des Anges Victoria’s Secret, les modèles doivent se soumettre à un régime alimentaire stricte ainsi qu’à une activité sportive quotidienne et intensive.

Lire aussi > De l’anorexie à mannequin grande taille, le bonheur retrouvé de Liza Golden-Bhojwani

Au menu, seuls les produits sains et faibles en calories sont autorisés. Comprenez : les protéines telles que le poisson, les œufs, la viande (surtout blanche), les « bons gras » types avocat ou noix et enfin, quelques glucides inoffensifs comme le quinoa, la patate douce ou encore les fruits. Du reste, il faudra s’en passer. Sans oublier d’éliminer certaines habitudes alimentaires comme les en-cas ou les produits laitiers. Pour Stephen Pasterino, coach sportif new-yorkais qui entraîne certaines mannequins de Victoria’s Secret, leurs repas doivent se limiter à trois par jour, « point barre », précise Vanity Fair. Et si les desserts sont encore permis (bien que certainement pas à base de chocolat ni de crème fouettée), le plaisir ne dure qu’une à deux fois par semaine.

La règle 80/20

Il n’y a pas que la nourriture dans la vie d’un Ange Victoria Secret. Non, il y a aussi le sport. Car quand elles ne calculent pas minutieusement les portions qu’elles ingurgitent, elles passent le plus clair de leur temps à la salle de gym. Cardio, musculation, kick boxing… ; tous les moyens sont bons pour sculpter un « corps de rêve » avant le show. Pendant l’effort, les mannequins peuvent (heureusement) consommer de l’eau. Elles doivent d’ailleurs en boire deux à quatre litres par jour, ajoute Vanity Fair sur base des recommandations du nutritionniste Charles Passler, conseiller de la mannequin américaine Bella Hadid.

 

View this post on Instagram

 

💪🏽NY

A post shared by 🦋 (@bellahadid) on

Lire aussi > Victoria’s Secret dévoile son nouveau « Fantasy Bra » (et c’est de toute beauté)

Ce dernier aurait même imaginé un « programme détox » à suivre avant le Victoria’s Secret Fashion Show : « Gluten, sucre, laitages et évidemment, alcool, sont à proscrire », explique-t-on. Trois à cinq jours avant le défilé, les glucides sont également à bannir. Sauf (et si c’est vraiment trop dur) juste avant une séance de sport. Parmi les mannequins, beaucoup appliquent la règle 80/20 : « manger sain et faire du sport 80% du temps, lâcher un peu la bride les 20% du temps restant ». L’important étant de respirer la healthy attitude tout au long de l’année. Un comportement encouragé par un rythme de sommeil bien régulé (entre sept à neuf heures par nuit) et quelques moments de détente « bien mérités » tels que des massages, des spas ou des séances de relaxation.

CIM Internet