Paris Match Belgique

Qui est Lila Grace, la fille de Kate Moss ?

lila grace kate moss

Kate Moss et sa fille Lila Grace le 12 octobre 2018 lors du mariage de la princesse Eugenie d'York, au château de Windsor. | © AFP / Alastair Grant.

Mode

À seulement 16 ans, Lila Grace, la fille de Kate Moss, commence à se faire une place parmi les jeunes mannequins les plus prometteurs de sa génération. Kaia Gerber aurait-elle du souci à se faire ?

D’après un article Paris Match France de Mathilde Hélie

Des yeux de chat, un visage juvénile parsemé de tâches de rousseur et une longue chevelure blonde, Lila Grace Moss a ce « petit truc » en plus qui séduit déjà les plus grands. À 16 ans, la fille de Kate Moss commence en effet à se faire un nom dans l’industrie de la mode. Il faut dire que l’adolescente baigne dans ce milieu depuis son plus jeune âge. Couvertures de magazine avec sa mère et défilés en front row, Lila Grace était prédestinée à briller dans le mannequinat. Après un premier contrat prometteur à 14 ans avec The Braid Bar, elle a fait une entrée fracassante dans la cour des grands en devenant égérie de Marc Jacobs Beauty en octobre dernier. Sa carrière est lancée.

Lire aussi > 5 choses que vous ne saviez pas sur… Kaia Gerber

Un avenir prometteur

Représentée par l’agence de sa mère, Kate Moss Agency, Lila Grace a tout pour devenir le mannequin le plus en vogue des prochains mois. D’ailleurs pour finir l’année en beauté, elle est cet hiver à l’honneur du magazine Dazed and Confused, co-fondé par son père Jefferson Hack, qui lui offre sa première couverture en solo. « Je suis excitée de partager avec vous ma toute première couverture toute seule, pour le numéro d’hiver de ‘Dazed and Confused’. C’était un rêve de travailler avec une équipe si extraordinaire », a écrit l’adolescente sur son compte Instagram, où elle est suivie par plus de 35 000 personnes. Ravie du résultat, elle a également partagé sa Une et deux photos issues du shooting réalisé par le photographe Tim Walker. Le début d’une longue série ? En tout cas, c’est ce qu’elle souhaite. « Quand j’ai fait mon premier shooting, je me suis dit ‘Oui, j’ai adoré ça : je veux en faire plus’ », avait-elle confié le mois dernier lors d’une interview accordée au magazine Allure.

Lire aussi > Rien ne semble pouvoir arrêter Kaia Gerber

CIM Internet