Paris Match Belgique

Céline Dion accusée de satanisme par un prêtre

celine dion vêtements satan

Quand Céline s'attaque au genre. | © Capture d'écran YouTube / Célinununu.

Mode

Sa marque de vêtements non-genrés pour les enfants a provoqué l’indignation d’un prêtre américain.

 

On vous l’apprenait ici-même il y a deux semaines : Céline Dion a lancé sa ligne de vêtements non-genrés pour enfants, en partenariat avec la marque Nununu, et ce pour casser les stéréotypes et inspirer les enfants à être libres, et à trouver leur individualité.« Celinununu (le nom choisi par la chanteuse) libère les enfants des rôles traditionnels de garçon/fille et permet aux jeunes de grandir sur les valeurs d’égalité et de liberté« , nous indique le site web. Oui mais voilà, tout ça n’est pas au goût du prêtre américain John Essef.

« C’est définitivement satanique »

Comme on pouvait s’y attendre, ce concept a fortement déplu à certains conservateurs. C’est le magazine catholique National Catholic Register qui, dans un article racontant le lancement de la marque de Céline Dion, a demandé l’avis du prêtre. Il se trouve que ce prêtre, qui a fait de l’exorcisme sa discipline de prédilection, a interprété les créations de cette marque unisexe à sa manière et n’a pas pesé ses mots.

(satanique, really ?)

« Je suis convaincu que cette affaire de ‘genre’ a un caractère démoniaque », a déclaré Monseigneur John Esseff, qui vient de Pennsylvanie aux États-Unis. Il y voit une conspiration : « C’est définitivement satanique. Il y a un esprit derrière cela, supérieur et organisé. » 

Lire aussi > Céline Dion lance une collection de vêtements non genrés pour enfants

Ce prêtre réfute catégoriquement de se pencher sur les questions de genre : « Je ne sais même pas combien de genres il est censé y avoir maintenant, mais il n’y en a que deux, et c’est Dieu qui les a créés. Le diable s’attaque aux enfants en confondant le genre. Quand un enfant est né, quelles sont les premières choses que nous disons de cet enfant ? C’est un garçon, ou une fille. C’est la chose la plus naturelle au monde à dire. »

Il conclut en enfonçant le clou : « Le diable est un menteur et d’énormes mensonges sont racontés », avant d’ajouter que « ceci est fait pour l’argent, et il y a une discorde qui provient des marques du diable ». Quelle imagination pour commenter une simple ligne de vêtements.

CIM Internet