Paris Match Belgique

Ces claquettes se moquent des tweets de Trump (et elles ont cartonné)

Le combo claquettes-chaussettes peut (aussi) être un geste politique. | © Sam Morrison/PresidentFlipFlops

Mode

Lassé des contradictions du président américain, un publicitaire de 27 ans a décidé de les illustrer à sa façon.

Avec Donald Trump, on ne sait pas sur quel pied danser. Et c’est justement ce qui a inspiré Sam Morrison, un jeune publicitaire américain, dès 2017. Pour s’amuser sur son temps libre, il a décidé de confectionner des claquettes rouges et blanches sur lesquelles ils plaçaient deux tweets contradictoires du POTUS, un pour chaque pied. Et ce fut un véritable succès, a-t-il confié à Business Insider.

Dénoncer l’« hypocrisie » avec humour

Véritable girouette, Trump est en effet capable d’encenser le collège électoral pour mieux le descendre quelques années plus tard. Furieux, il peut lancer un « N’ATTAQUEZ PAS LA SYRIE » sur le réseau social, puis féliciter chaleureusement son armée quand celle-ci l’attaque en 2017. Chez lui, les sources des médias peuvent être tantôt très fiables, tantôt complètement désuètes. C’est cette « hypocrisie » que Sam Morrison a souhaité dénoncer, confie-t-il au média. Il a donc commercialisé 1000 paires de ses chaussures de plage, vendue 30 dollars pièces, via son site PresidentFlipFlops.com.

De g. à d. : « N’oubliez pas, ne croyez pas aux ‘les sources disent que’ des médias TRÈS malhonnêtes. S’ils ne citent pas leurs sources, elles n’existent pas ». « Une ‘source extrêmement crédible’ a appelé mon bureau pour me dire que le certificat de naissance de Barack Obama est un faux. » – Sam Morrison/PresidentFlipFlops
De g à d. : « Le collège électoral est un désastre pour une démocratie ». « Le collège électoral est en fait génial, car il permet de faire entrer tous les Etats, même les plus petits, dans la danse. Faire campagne est bien différent! » – Sam Morrison/PresidentFlipFlops
De g. à d. :  « Encore une fois, à destination de notre leader insensé, n’attaquez pas la Syrie – si vous le faîtes, beaucoup de mauvaises choses vont arriver et les US n’y gagnent rien ». « Félicitations à tous les hommes et toutes les femmes de notre grande armée pour la manière dont ils représentent les Etats-Unis, et le monde, dans cette attaque en Syrie ». – Sam Morrison/PresidentFlipFlops

Un an et demi plus tard, tout a été vendu. Comme le rapporte Presse-Citron, des habitants des quatre coins de l’Amérique se sont laissés tenter : le publicitaire a eu des clients dans 47 États du pays. Outre-Atlantique, le combo claquettes-chaussettes peut (aussi) être un geste politique.

CIM Internet