Fashion Week : Les stars se mobilisent pour la forêt tropicale indonésienne

mode

La styliste Stella McCartney à la fin de son défilé automne-hiver 2019/2020 à la Fashion Week de Paris. | © Philippe Lopez / AFP

Mode

Stella McCartney, fille du célèbre Paul McCartney, a profité de la Fashion Week de Paris pour attirer l’attention sur sa campagne #ThereSheGrows, destinée à sauver la forêt tropicale indonésienne.

La styliste britannique Stella McCartney a présenté lundi à l’opéra de Paris une collection faite en grande partie de tissus et vêtements réutilisés, devant un parterre de stars menées par Oprah Winfrey.

La créatrice, végétarienne, a profité du défilé dans le cadre de Paris Fashion Week pour attirer l’attention sur sa campagne sur Instagram #ThereSheGrows, destinée à sauver la forêt tropicale de Sumatra. Une mannequin portant un manteau en cuir synthétique a ouvert le défilé. La top-model et philanthrope russe Natalia Vodianova portait un tatouage « SOS » sur une pommette. D’autres mannequins arboraient des tatouages-slogans comme « Green is the new black » (le vert est le nouveau noir, en référence à la série à succès Orange is the new black).

Natalia Vodianova avec le tatouage « SOS », avant de défiler pour Stella McCartney © Pierre Teyssot / Maxppp

Lire aussi > La première Vegan Fashion Week arrive à Los Angeles

Des stars au rendez-vous

Les stars hollywoodiennes Gwyneth Paltrow, Drew Barrymore et Rooney Mara, ainsi que la chanteuse Pink participent déjà à la campagne #ThereSheGrows qui consiste à attirer l’attention sur la déforestation de cette zone unique pour faire place à des plantations de palmiers à huile. Stella McCartney a utilisé des tissus vintage pour une multitude de robes tout à fait portables, bleue, jaune, rose, noire. La pièce phare de la collection est une robe multicolore confectionnée avec des T-shirts découpés en bandes qui ont été nouées, puis tricotées. Les boucles d’oreilles sont inspirées des trombones du bureau.

Le défilé mixte, femmes et hommes, a mis en valeur de gros manteaux bordeaux en fausse fourrure, portés avec des bottes Hunter qui, selon Stella McCartney, sont les bottes en caoutchouc les plus durables jamais fabriquées. Son mari, Alasdhair Willis, est le directeur créatif du bottier écossais.

Fille de l’ancien Beatles Paul McCartney, Stella McCartney a déclaré en coulisses s’être inspirée pour le spectacle du mouvement de musique et de danse Northern Soul, qui régnait dans le nord de l’Angleterre à partir de la fin des années 1960. La présentatrice et femme d’affaires américaine Oprah Winfrey a pour sa part déclaré aux journalistes qu’elle avait « aimé le défilé et soutenait totalement » la campagne pour la forêt indonésienne, le seul endroit sur la planète où cohabitent tigres, rhinocéros, orangs-outangs et éléphants.

Lire aussi > Huile de palme : Ces multinationales continuent à détruire les forêts indonésiennes

La top Karlie Kloss était au premier rang du défilé pour soutenir l’initiative. L’artiste américaine Sheila Hicks a créé des accessoires en torsade pour cette collection. « Ces ornements sont des oeuvres d’art portables », a souligné Stella McCartney. La top du moment Kaia Gerber, âgée de 17 ans, fille de Cindy Crawford, a porté un nouveau modèle de trench kaki.

 

View this post on Instagram

 

stella @stellamccartney

A post shared by Kaia (@kaiagerber) on

Avec Belga

CIM Internet