Paris Match Belgique

Calvin Klein abandonne le haut de gamme

Calvin Klein

La marque pourrait quand même continuer les défilés. | © EPA

Mode

Chaque saison, la maison Calvin Klein présentait une collection plus haut de gamme. Raf Simons, le couturier flamand, avait proposé des collections plus sophisitquées. Mais les ventes n’ont pas suivi.

Calvin Klein a annoncé mercredi abandonner la mode haut de gamme pour se concentrer sur la mode grand public, un repositionnement initié par sa maison-mère, PVH. Le créateur belge Raf Simons avait quitté la maison fin décembre. « Je peux confirmer que la marque Calvin Klein 205W39NYC va fermer », a indiqué à l’AFP une porte-parole de Calvin Klein. Cette appellation incarnait le luxe au sein de la maison créée en 1968.

Lire aussi > Kendall Jenner, Bella Hadid, Gisele Bündchen … Qui sont les mannequins les mieux payés en 2018 ?

Habitué de la Fashion Week de New York, Calvin Klein y présentait chaque saison une collection plus haut de gamme que le reste des lignes « CK » et avait même décidé, un temps, de se montrer ambitieux sur ce marché. En août 2016, le groupe PVH avait ainsi recruté le créateur belge Raf Simons, passé par Dior, dans le but de réinventer la marque, qui avait peu évolué depuis le départ de son fondateur new-yorkais Calvin Klein, en 2002.

Calvin Klein
Le directeur de la création, Raf Simons, a quitté la maison fin décembre. ©AFP

Désigné « chief creative officer », directeur de la création, le couturier flamand avait proposé plusieurs collections de rupture, infiniment plus sophistiquées et conceptuelles que tout ce qu’avait connu Calvin Klein jusque-là. Mais les ventes n’ont pas suivi et PVH a voulu reprendre la main, avant que Raf Simons ne quitte la maison, fin décembre.

Lire aussi > L’impressionnant défilé Louis Vuitton au Louvre

Le groupe, qui contrôle aussi Tommy Hilfiger, avait déjà annoncé début janvier une refonte stratégique et le changement de nom de la marque Calvin Klein 205W39NYC, ainsi que la fermeture cette année de son magasin emblématique, sur Madison Avenue, à Manhattan. Il a finalement choisi de renoncer complètement à ce segment et, selon le site spécialisé Women’s Wear Daily, a licencié 100 personnes à New York et Milan. Pour autant, la porte-parole de Calvin Klein a précisé à l’AFP que la marque « restait ouverte à l’idée de présenter ses collections dans un large éventail de formats, y compris des défilés ».

En 2017, l’ensemble des produits vendus sous marque Calvin Klein, des vêtements au parfum, en passant par montres et lunettes, ont représenté un chiffre d’affaires de 9,1 milliards de dollars.

Avec Belga

CIM Internet