Un mariage « british » en Belgique, mode d’emploi et bons plans

Un mariage « british » en Belgique, mode d’emploi et bons plans

Tradi' comme Elizabeth II version The Crown ou moderne comme Meghan : le style british inspire. | © Netflix

Mode

Dandy british, faste royal ou London Calling, on succombe à la tendance « Mariage à l’Anglaise » sans se défiler.

 

Quand Meghan et « The Crown » nous inspirent

Depuis son mariage avec le Prince Harry, la duchesse de Sussex excite la toile à coups de petits scandales. Mais côté mode, Meghan Markle assure. Avec le choix simple et sublime de sa robe de mariée, elle a inspiré les fiancées du monde entier. Meghan crée la tendance ‘Bride Basic’, les créateurs adhèrent et les futures mariées adorent. On s’inspire de la série à succès qui retrace le règne d’Elizabeth II pour jouer les reines d’un jour… Exit les fleurs délicatement piquées dans un chignon serré ou une crinière ondulée, cette saison la mariée joue les têtes couronnées avec humour et glamour. Si l’on préfère le diadème discret, on aime quand même l’audace ostentatoire de Dolce & Gabbana qui accessoirise la robe plumetis à volants avec d’opulents bijoux baroques.

Le mantra actuel, c’est « Less is More »

Situé dans un joli quartier bruxellois, le showroom Charly A. est un boudoir précieux qui propose une grande collection de robes de mariées de créateurs exclusifs en Belgique. Les essayages s’y font sur rendez-vous pour permettre un accueil personnalisé et un moment intime. Valérie, propriétaire du lieu, analyse pour nous la tendance M.M.

Paris Match. Comment expliquez-vous cet engouement pour la longue robe sobre ?
Valérie. Le mantra mode actuel est ‘Less is More’, on revient à une féminité naturelle avec des lignes épurées. Si la robe est sobre avec un col bateau, elle doit se porter près du corps et marquer la taille et la poitrine pour souligner la silhouette. Il est aussi essentiel que le modèle offre une surprise sexy, comme un décolleté dans le dos ou un détail de dentelle. On note le succès de la slip dress en soie, style nuisette avec des bretelles spaghetti. Tout cela illustre une envie de simplicité sensuelle.

Comment accessoiriser la robe simple ?
C’est une robe qui se prête parfaitement aux changements de looks au fil du jour J et permet d’affirmer sa personnalité. En l’agrémentant d’un top ou d’une sur-jupe mais aussi en jouant sur les accessoires : un diadème pour la cérémonie, des grandes boucles d’oreilles dorées au dîner et une ceinture bijoux pour la soirée.

Quels sont les créateurs inédits présents dans votre showroom ?
J’aime particulièrement les robes d’Anna Kara, une créatrice polonaise qui a une vision très moderne et romantique. Elle utilise des matériaux nobles comme pour son modèle phare, une robe près du corps en dentelle de coton. Nous avons également les créations des françaises Marie Laporte et Stéphanie Wolff ainsi que la collection Couture de Victoire Vermeulen.

Une touche de bleu

Certaines traditions restent de bon ton !  À commencer par celle de porter une touche de bleu pour ses noces. Les créateurs innovent autour de ce détail immanquable. Pour les hommes, la griffe italienne Canali revisite le costume classique dans un bleu électrique. Chez Bouvy à Bruxelles. Côté mariée, les créatrices anglaises Jenny Packham et Victoria Beckham misent sur le ciel en ceinture : version ruban en satin sur broderie brillante pour la première et cordelette sur toge sobre pour la seconde.

De g. à dr. : Victoria Beckham, Canali, Jenny Packham

Lire aussi > Cette demande en mariage romantique fait chavirer américain

Le court fait son come-back

Jusqu’alors destinée au mariage civil, la petite robe blanche s’émancipe pour marcher vers l’autel. Les créateurs ne s’y trompent pas et surfent sur la tendance courte avec élégance. La créatrice belge Valentine Avoh, qui a fait ses armes chez Alexander McQueen, défilera à la bridal fashion week de Londres à la fin du mois. Depuis son atelier bruxellois, elle décrypte pour nous les raisons de ce retour du court.

Paris Match. Quel type de future mariée craque pour le court ?
Valentine Avoh. Il s’agit le plus souvent de femmes actives et sportives qui souhaitent bousculer les codes traditionnels et ne se reconnaissent pas dans l’image de la mariée avec sa longue robe immaculée. Leur souhait est de porter une robe élégante et confortable qui ne les fera pas trébucher et avec laquelle elles se sentiront libres de danser toute la nuit. .

Quelle allure la robe courte apporte-t-elle ?
Il ne faut évidemment pas choisir une robe trop simple que l’on porterait tous les jours. Il faut se concentrer sur des modèles chics aux matières luxueuses et profiter de l’occasion pour mettre l’accent sur les chaussures : des sandales discrètes pour allonger la silhouette ou bien des escarpins flashy pour jouer le décalage sexy.

Quel est le modèle coup de cœur de votre collection ?
C’est la robe Ava parce qu’elle est à la fois élégante et légère. En organza de soie, c’est un modèle très simple mais qui cache un dos nu ultra glamour.

Des classiques « with a twist »

Pour le marié, le style dandy british persiste avec des costumes ajustés et une petite touche décalée. Chez Dior, c’est l’allure « Kingsman » qui l’emporte avec un costume cintré à rayures grises. On note les détails chics du bijou de cravate et de la pochette ‘brins de muguet’ brodée. Un style intemporel avec une touche de fantaisie que l’on retrouve également dans l’élégante collection de la Maison Degand qui mixe les imprimés et les coloris en associant lignes fines, carreaux, pois, … Et un large panel de chemises pastel. Pour ceux qui préfèrent le bel esprit traditionnel de la jaquette grise ou du smoking satiné, la boutique bruxelloise Rose & Van Geluwe propose un vestiaire de costumes et accessoires en location. Ensuite c’est à vous de jouer pour rendre le costume classique plus ludique.

CIM Internet