Paris Match Belgique

Met Gala : 5 règles improbables que les invités doivent respecter

met gala

Le premier lundi de mai arrive à grands pas. | © ANGELA WEISS / AFP

Mode

Attendu ce lundi 6 mai, le Met Gala exclut certaines habitudes ou comportements inappropriés, du simple selfie à la pause cigarette en passant par le buffet.

 

C’est le jour le plus attendu du mois de mai. Lundi prochain, le Metropolitan Museum of Art de New York accueillera les plus grands noms de la mode et du show-biz pour la 71e édition de son gala mythique du Met. Marquant le lancement de l’exposition mode annuelle du musée new-yorkais, la soirée chapeautée par Anna Wintour célèbre depuis les années 70 un thème en lien avec l’exposition du Costume Institute, pour le plus grand bonheur des célébrités qui dégainent des tenues à couper le souffle.

Après les Super-héros (en 2008), la Chine (en 2015) et les Corps angéliques (en 2018), le Met Ball a choisi cette année de rendre hommage à la militante américaine Susan Sontag et son essai Notes on Camp, dans lequel elle définit le « camp » comme étant « l’amour de ce qui n’est pas naturel : l’artifice et l’exagération ». De quoi laisser libre cours à l’imagination – souvent bluffante – des invités triés sur le volet. Mais en plus de choisir une tenue digne du prestigieux gala, les stars devront également respecter toute une série de règles – parfois improbables – s’ils veulent continuer à figurer sur la liste VIP. Comme le rapporte The Independent, l’un des événements les plus en vue de l’année exclut certaines habitudes ou comportements inappropriés, du simple selfie à la pause cigarette en passant par le buffet.

Pas de selfie

Les Kardashians ont beau faire partie de la liste très sélecte des invités du Met Gala, elles devront – pour une fois – laisser leurs téléphones aux vestiaires. En 2015, rappelle The Independentl’utilisation des réseaux sociaux a été interdite afin d’empêcher les célébrités de passer toute la soirée les yeux rivés sur leurs smartphones. « L’utilisation du téléphone pour les photos et les réseaux sociaux ne sera pas autorisée à l’intérieur du gala », avait averti un communiqué. Un avis qui n’a toutefois pas empêché Kylie Jenner de capturer une image iconique dans le miroir des toilettes du Metropolitan Museum. Pour l’occasion, Kim Kardashian, Puff Daddy et Paris Jackson n’avaient pas hésité à enfreindre le règlement.

 

View this post on Instagram

 

annual bathroom selfie

A post shared by Kylie (@kyliejenner) on

Interdit aux mineurs

Millie Bobby Brown, Maddie Ziegler, Willow Smith et Billie Eilish peuvent se rhabiller. L’an dernier, le gala annuel de collecte de fonds au profit du Costume Institute a décrété une nouvelle restriction d’âge, empêchant les célébrités de moins de 18 ans d’assister à l’événement. Si quelques stars mineurs ont eu la chance de fouler le tapis tant convoité lors des années précédentes, elles devront désormais patienter. Survenue lors de l’édition 2018 qui célébrait le thème « Corps angéliques : Mode et imagination catholique », la décision fut justifiée comme n’étant « pas un événement approprié pour les moins de 18 ans ». Avec ou sans imagerie catholique.

Lire aussi > Amber Heard : Des colsons stars (malgré eux) du gala du Met

Non-fumeur

Le tabac, c’est tabou et le Met Gala a décidé d’en venir à bout. Surtout depuis que certains de ses invités se sont affichés, la clope au bec, dans les vestiaires de l’illustre musée d’art. En 2017, raconte le site Page Six, des stars comme Bella Hadid, Dakota Johnson ou encore Rami Malek avaient été pris en flagrant délit, choquant les membres du conseil d’administration et les donateurs de l’événement qui s’étaient plaints d’un « manque de respect envers la collection artistique ». Depuis son édition 2018, le Met Ball interdit donc à ses convives de fumer dans l’enceinte du bâtiment sacré.

Mauvaises haleines s’abstenir

Une règle wtf mais certes très importante. Selon le New York Post, certains aliments seraient bannis du buffet à la demande – on ne peut plus sérieuse – d’Anna Wintour elle-même. Comme l’a raconté un ancien employé de Vogue au magazine new-yorkais, le buffet serait garanti sans persil (pour éviter qu’il ne se retrouve coincé entre les dents des invités), sans ail ni oignon (pour l’haleine) et sans bruschettas (susceptibles de faire de terribles tâches sur les vêtements). Le genre de petit incident dont Karlie Kloss se souvient. En 2016, la danseuse américaine avait dû couper sa longue robe blanche après avoir renversé du vin rouge dessus.

anna wintour
Anna Wintour, au Met Gala 2018. © Angela WEISS / AFP

Couples séparés

Pour Anna Wintour, le placement des invités est probablement l’un des éléments les plus importants de la soirée. On ne met pas n’importe qui avec n’importe qui, car cela pourrait jouer de (très) mauvais tours aux convives. Alors pour s’assurer de ne faire aucun faux pas, tout est calculé dans les moindres détails. Et les couples seront priés de ne pas s’asseoir côte à côte, s.v.p. Comme l’expliquait Ward Durrett dans un documentaire The First Monday in May sorti en 2016, « le but de ce genre d’événement est de rencontrer de nouvelles personnes et de s’intéresser à ce que font les autres ». Et d’ajouter : « Quel est l’intérêt de venir ici pour passer du temps avec son conjoint ou sa conjointe ? »

CIM Internet