Avec son dernier défilé, Gucci s’engage fièrement pour le droit à l’avortement

Avec son dernier défilé, Gucci s’engage fièrement pour le droit à l’avortement

gucci

La robe qui est sur toutes les lèvres depuis mardi soir. | © Capture d'écran Instagram/gucci

Mode

Entre un utérus brodé sur une robe et un célèbre slogan féministe, le directeur artistique Alessandro Michele a présenté lors du dernier défilé de Gucci son engagement pour le droit des femmes à disposer de leur corps.

Alessandro Michele a présenté le défilé croisière 2020 de Gucci mardi soir, dans les musées du Capitole à Rome, sa ville natale. Une collection personnelle avec laquelle le directeur de la création de la maison italienne a souhaité faire part de sa position sur le droit à l’avortement.

Sur une veste étaient brodés les chiffres « 22.05.1978 », faisant référence à la date de la légalisation officielle de l’avortement en Italie. Le dos d’une autre portait le slogan des féministes des années 70 « My Body, My Choice ». Mais la pièce qui a déclenché le plus de réactions est certainement la robe brodée à l’entrejambe d’un utérus stylisé.

Lire aussi > Le pape compare (encore) l’avortement au recours à un « tueur à gages »

 

View this post on Instagram

 

Moments before the #GucciCruise20 fashion show unfolding at Rome’s Capitoline Museums @museiincomuneroma, a look with ‘22.5.78’ refers to the date established of the Italian statute for the social protection of motherhood and the voluntary interruption of pregnancy, better known as statute 194. This jacket is created from @alessandro_michele’s continuing vision of freedom, equality and self-expression. Since founding @chimeforchange in 2013—the global campaign that represents and advocates for gender equality—@gucci has a longstanding commitment to women and girls by funding projects around the world to support sexual and reproductive rights, maternal health, and the freedom of individual choice. Because none of us can move forward if half of us are held back. Learn more about the global partners for sexual and family health rights the campaign is donating to in 2019, which can be found in @chimeforchange’s link in bio. #AlessandroMichele #MuseiCapitolini

A post shared by Gucci (@gucci) on

 

View this post on Instagram

 

‘My Body My Choice’ is a feminist slogan from the 70s which appears on the reverse of this jacket seen before the #GucciCruise20 fashion show by @alessandro_michele. This piece echoes the Creative Director’s continuing vision of freedom, equality and self-expression. Since founding @chimeforchange in 2013—the global campaign that represents and advocates for gender equality—@gucci has a longstanding commitment to women and girls by funding projects around the world to support sexual and reproductive rights, maternal health, and the freedom of individual choice. Learn more about the global partners for sexual and family health rights the campaign is donating to in 2019, which can be found in @chimeforchange’s link in bio. @museiincomuneroma #AlessandroMichele #MuseiCapitolini

A post shared by Gucci (@gucci) on

 

View this post on Instagram

 

A uterus is embroidered on a pleated long sleeve gown designed by @alessandro_michele, moments before the #GucciCruise20 fashion show at @museiincomuneroma in Rome. This piece reflects the Creative Director’s continuing vision of freedom, equality and self-expression. Since founding @chimeforchange in 2013—the global campaign that represents and advocates for gender equality—@gucci has a longstanding commitment to women and girls by funding projects around the world to support sexual and reproductive rights, maternal health, and the freedom of individual choice. Learn more about the global partners for sexual and family health rights the campaign is donating to in 2019, which can be found in @chimeforchange’s link in bio. #AlessandroMichele #MuseiCapitolini

A post shared by Gucci (@gucci) on

Cette position féministe retentit bien sûr d’actualité avec les multiples lois ultra-restrictives promulguées aux Etats-Unis. Face à ces tentatives de revenir sur l’arrêt historique « Roe v. Wade » devant la Cour Suprême, le directeur artistique a tenu à défendre in extremis cette prérogative menacée en modifiant ses silhouettes quelques jours avant le défilé, selon Le Figaro. « Elles doivent être libres de choisir ce qu’elles veulent et de décider de mettre un terme à une grossesse. C’est le choix le plus difficile pour une femme et je respecte ce choix », a déclaré Alessandro Michele à la conférence de presse après son défilé présenté non loin du Vatican, selon le journal français.

Lire aussi > Après l’Alabama et la Géorgie, la vague anti-avortement atteint aussi le Missouri

Depuis 2013, Gucci s’engage à travers la fondation Chime for Change pour l’égalité des genres. Sur Instagram, la marque ajoute qu’elle s’est depuis longtemps engagée envers les femmes et les filles en finançant des projets dans le monde entier visant à soutenir les droits sexuels et reproductifs, la santé maternelle et la liberté de choix individuel. « Parce qu’aucun d’entre nous ne peut avancer si la moitié d’entre nous sont mis de côté. »

CIM Internet