Paris Match Belgique

En 2018, Chanel a généré un chiffre d’affaires supérieur au PIB de 51 pays

chanel

Image d'illustration. | © EPA / OLIVIER HOSLET.

Mode

Croissance à deux chiffres et chiffre d’affaires à neuf zéros. Les marques de luxe affichent une santé insolente.

 

Les chiffres donnent le tournis. En une seule année, les trois plus grandes marques de luxe du monde, Gucci, Vuitton et Chanel, ont vendu plus de 30 milliards d’euros de chaussures, sacs à main, robes et autres produits. Soit plus que le PIB (Produit intérieur brut) – c’est à dire la richesse produite – par un pays comme le Sénégal ou l’Estonie.

Lire aussi > Quand la fourrure de luxe révèle ses terribles dessous

À elle seule, la maison française Chanel a généré un chiffre d’affaires supérieur au PIB de 51 pays dans le monde, comme le Tchad ou la Somalie. Elle a annoncé, ce lundi 17 juin, avoir frôlé les dix milliards d’euros de ventes en 2018.

Une année exceptionnelle

« Chanel enregistre une nouvelle année exceptionnelle », a commenté Philippe Blondiaux, directeur financier du groupe, dans un communiqué repris par l’AFP. « Nos collections ainsi que nos derniers lancements produits ont connu un immense succès et ont largement contribué à la croissance de notre chiffre d’affaires toutes catégories de produits confondues. »

L’an dernier, Chanel a vu son chiffre d’affaires progresser de 12,5% pour atteindre 9,88 milliards d’euros. Son résultat net s’est établi à 1,9 milliard d’euros, soit une hausse de 16%.

La marque, qui avait levé le voile l’an dernier sur ses performances financières jusqu’alors tenues secrètes, demeure dans le trio de tête mondial des marques de luxe : devant Gucci (groupe Kering) qui a atteint 8,28 milliards d’euros de ventes en 2018, et derrière Louis Vuitton qui a « largement dépassé les 10 milliards de chiffre d’affaires », selon le groupe LVMH, cité par l’AFP.

Lire aussi > Sneakers de luxe : une mode contagieuse (et ruineuse)

Au total, selon une étude du cabinet Bain&Company, les ventes de produits de luxe ont généré 230 milliards d’euros dans le monde en 2018, soit une croissance de 6% par rapport à 2017. Dopée par la consommation des clients chinois, l’ascension du marché du luxe devrait continuer au moins jusqu’en 2015.

CIM Internet