Paris Match Belgique

Quand la Norvège s’attaque à la collection durable de H&M

h&m

La collection "Conscious" de H&M est-elle vraiment durable ? | © H&M

Mode

La Norvège veut que H&M explique ce qu’il y a de durable à sa nouvelle collection.

Alors que le réchauffement climatique est plus que jamais d’actualité, le mot « durable » est devenu le nouveau mot tendance au sein de l’industrie textile. Les géants de la fast fashion veulent se donner une réputation plus écolo en sortant des collections « sustainable » mais, sans définition claire pour ce terme, ils peuvent également l’utiliser pour tout et n’importe quoi. Ce qui ne plait pas à la Norvège.

Lire aussi > Éthiopie : Ils gagnent 23 euros par mois pour fabriquer des vêtements Calvin Klein ou H&M

La loi norvégienne sur le contrôle du marketing liste les pratiques interdites aux professionnels du commerce, notamment celles qui induisent les consommateurs en erreur. Selon Ecotextile, repéré par Quartzy, l’organisme gouvernemental indépendant chargé de faire respecter ces règles et de protéger les consommateurs examine actuellement H&M au sujet de sa collection Conscious, qui, selon la société, est faite de matériaux et de méthodes durables. Mais la Norvège demande des preuves. « Nous pensons que H&M n’explique pas suffisamment en détail comment les vêtements de sa collection Conscious et de leur boutique Conscious sont plus ‘durables’ que d’autres produits qu’ils vendent », a déclaré Bente Øverli, directeur général adjoint de Forbrukertilsynet, le médiateur norvégien pour les consommateurs. « Étant donné que H&M ne donne pas aux consommateurs les informations précises sur la raison pour laquelle ses vêtements sont étiquetés Conscious, nous en concluons que les consommateurs ont l’impression que ces produits sont plus ‘durables’ qu’ils ne le sont réellement. »

S’il s’avère que l’entreprise viole la loi, elle pourrait recevoir des sanctions ou une amende. Les autorités norvégiennes pourraient également interdite certains types de marketing. Un porte-parole de H&M a déclaré qu’un rendez-vous avec l’organisme norvégien était prévu pour voir comment la marque « peut encore mieux communiquer à propos de son travail ». « Nous sommes transparents dans tout ce que nous faisons et n’avons rien à cacher. »

CIM Internet