Paris Match Belgique

Comment bien s’habiller quand il fait (trop) chaud ?

Image d'illustration. | © Unsplash

Mode

Voici les matières sur lesquelles il faut miser pour ne pas étouffer durant la canicule, au bureau comme en week-end.

Juin 2019. Un soleil de plomb s’est abattu sur nos contrées et nombreux sont ceux qui n’osent pas s’habiller léger sur leur lieu de travail. Mais garder un tant soit peu de style par cette chaleur, c’est tout à fait possible. Eh oui, privilégier certaines matières est presque aussi utile qu’un bon vieux ventilateur. Et c’est moins risqué.

Mots d’ordre : thermorégulation et légèreté

Coton, chanvre et lin sont nos meilleurs alliés. Ce dernier est particulièrement efficace grâce à ses vertus thermorégulatrices. Se froissant facilement, on choisit un mélange lin et coton, histoire d’être stylé sans faux plis. Pour les hommes qui se rendent au bureau, une chemise en lin garantira plus de fraîcheur que l’habituelle chemise Oxford, et c’est tout aussi classe. Vous devez porter un costume ? Veillez à ce qu’il soit en coton-lin-soie si le porte-monnaie le permet, ou alors en seersucker, un tissu d’origine indienne léger et subtilement gaufré. Bonus : vous sortirez du lot.

Lin et espadrilles, un combo plus classe qu’il n’y paraît. – Unsplash

Légères et agréables à porter, la soie, la mousseline, et la dentelle assureront aux femmes d’être élégantes malgré les fortes chaleurs. Grâce à un tissage pas trop serré, l’air circule, l’humidité et la chaleur s’échappent. En été, on privilégie d’ailleurs des vêtements amples plutôt que des t-shirts moulants et des jeans skinny. On ne le dira jamais assez.

Lire aussi > 3 recettes d’eau infusée et vitaminée pour mieux résister à la canicule

Exit le synthétique

Quand il fait chaud, polyester, polyamide ou autre acrylique sont à proscrire. Ces matières respirent peu : elles gardent chaleur et… odeurs. On se rabat plus facilement sur la viscose, une fibre synthétique naturelle qui a le mérite d’être tendance. Fluides, un peu amples, et pourquoi pas à motifs (fleurs, oiseaux, palmiers…), robes et hauts en viscose ont de beaux jours devant eux.

De pied en cap

Et au rayon chaussures ? Les baskets peuvent être en cuir aussi bien qu’en toile mais, mais basses plutôt que montantes. Pour ceux qui ne peuvent pas mettre de baskets au travail, des chaussures en daim – comme des desert boots ou des mocassins (oui, même à glands) – seront des alternatives idéales, à la fois chics et adaptées aux températures caniculaires. De plus en plus adaptées aux milieux urbains, les espadrilles sont aussi une valeur sûre. Elles ont le mérite de garder les pieds secs, et ce n’est pas du luxe.

CIM Internet