Paris Match Belgique

En lingerie, Rihanna vole la vedette à la Fashion Week (et ringardise le défilé Victoria’s Secret pour de bon)

13 juin 2018. | © Anthony HARVEY / AFP

Mode

La chanteuse et créatrice Rihanna a profité mardi du tremplin de la Fashion Week pour faire un événement mondial d’une collection lingerie, prenant le contrôle de la semaine new-yorkaise le temps d’une journée.

L’artiste barbadienne a déjà fait cette année une démonstration remarquée de son appétit de création mais aussi de son sens des affaires avec le lancement de la maison Fenty sous la bannière LVMH. Elle n’en a pas renoncé pour autant, loin de là, à sa marque indépendante de lingerie Savage, dont le premier défilé avait eu lieu il y a un an en marge de la Fashion Week.

Parfait contrepied

Cherchant visiblement à prendre date quelque semaines après l’annulation du prochain défilé Victoria’s Secret, « RiRi » a mis sur pied un grand show, filmé par la plateforme Amazon qui le diffusera en exclusivité le 20 septembre. Habile, Rihanna a pris le parfait contrepied de Victoria’s Secret, critiqué pour son obsession de la minceur et un côté un peu figé.

Lire aussi > Le régime drastique et inquiétant des mannequins de Victoria’s Secret

Rondeurs, hip-hop et ondulations frénétiques, Savage a rafraîchi le genre au point de se poser comme une référence légitime de la lingerie actuelle bien qu’étant sorti de terre il y a quelques mois seulement. Entre revue, néo-burlesque et concert géant, Rihanna s’est offert le groupe de rap Migos ou la chanteuse Halsey, entre autres artistes, ainsi que les mannequins Gigi Hadid, Cara Delevingne et Bella Hadid.

Lire aussi > Mannequin senior, cicatrices… Pourquoi on applaudit les campagnes de Fenty et Rihanna

Dominé médiatiquement, le reste du plateau de la Fashion Week a tenté d’exister, mardi, dans l’ombre de « Bad Gal Riri » (Riri la mauvaise fille), le nom de son compte Instagram.

Avec Belga

CIM Internet