Paris Match Belgique

Pour le Black Friday, cette marque suédoise double ses prix

La marque haglofs boycotte le Black Friday

La marque Haglöfs boycotte le Black Friday depuis 2016. | © Haglofs

Mode

Au lieu d’offrir des promotions exceptionnelles, la marque suédoise Haglöfs fait tout le contraire et double ses prix. Une stratégie audacieuse pour s’opposer au Black Friday.

 

En ce vendredi noir pour la planète et les droits humains, de nombreuses marques s’opposent à la surconsommation et préfèrent participer à un « Green Friday ». Ou un Blue Friday, comme Bellerose. La marque belge reversera 20% de ses revenus – en ligne et dans ses boutiques – à Natagora, une association qui se consacre à la protection de la nature en Belgique. En France, plus de 650 marques rassemblées derrière le collectif « Make Friday Green Again » boycottent cette course aux prix cassés et appellent à une consommation « raisonnée et responsable ». En Suède, aussi, les initiatives anti-Black Friday sont bien présentes. Comme par exemple avec la marque suédoise Haglöfs qui va encore plus loin.

Lire aussi > Après le Black et le Green, voici venu le Red Friday, pour lutter contre la précarité menstruelle

Fermement opposée à cette grand-messe annuelle de la consommation de masse depuis 2016, la marque de vêtements de plein air a opté pour une stratégie originale et culottée. Ce vendredi 29 novembre, elle a décidé de doubler les prix dans ses magasins. Pour s’en mettre plein les poches ? Pas du tout. La totalité des revenus de cette journée seront reversés à Naturskyddsfôreningen, une association suédoise pour la conservation de la nature. Pour marquer son désaccord, Haglöfs ferme également son e-shop ce vendredi. Des mesures radicales pour attirer l’attention sur ces questions relatives à l’environnement. Idéal en ce jour de quatrième grève mondiale contre le réchauffement climatique.

Réfléchir à deux fois avant d’acheter

« En tant que marque outdoor, nous sommes profondément préoccupés par la nature et nous sommes conscients que l’achat de choses dont vous n’avez pas besoin simplement parce qu’elles sont offertes à un prix avantageux ne lui fait pas de bien. En boycottant le Black Friday, nous voulons encourager nos consommateurs à réfléchir à deux fois avant d’acheter un nouveau produit », explique Carsten Unbehaun, le directeur général de la marque dans un communiqué de presse.

Elaine Gardiner, responsable du développement durable de Haglöfs ajoute : « En augmentant nos prix, nous voulons attirer l’attention sur le problème de la réduction à grande échelle pour stimuler les ventes certains jours comme le vendredi noir. Nous demandons aux consommateurs de se demander qui paie réellement une bonne affaire lorsque les produits commencent à coûter moins cher que le coût de production ».

CIM Internet