Paris Match Belgique

Angèle fait une apparition remarquée pour l’intimiste défilé de Chanel [PHOTOS]

Une Belge à Paris. | © Laurent Zabulon/ABACAPRESS.COM

Mode

Reflétés dans des miroirs, épis dorés et camélias: Chanel a célébré mercredi soir les métiers d’art à Paris lors d’un défilé intimiste dans un décor imaginé par Sofia Coppola et reproduisant l’appartement de Coco Chanel.

Les mannequins stars Gigi Hadid et Kaia Gerber ont porté des vêtements « trésors » dessinés par la directrice artistique Virginie Viard pour ce défilé traditionnel depuis 2002 mettant en lumière les savoir-faire uniques de brodeurs, plumassiers, paruriers, gantiers et autres métiers d’art.

Lire aussi > Angèle reprend Eels et Richard Cocciante pour La Blogothèque, et c’est évidemment magnifique

Après Hambourg et New York, le défilé des Métiers d’art a eu lieu cette année à Paris, au Grand Palais, où la maison présente ses collections haute couture et prêt-à-porter. Il a été avancé d’un jour en raison de la grève massive jeudi en France contre la réforme des retraites. Les actrices espagnole Penelope Cruz et française Carole Bouquet étaient parmi les invités tout comme Vanessa Paradis et sa fille Lily-Rose Depp, Penelope Curz et surtout Angèle, très stylée en ceinture chaîne, pantalon évasé et top noir.

Laurent Zabulon/ABACAPRESS.COM

Baptisée « 31 rue Cambon », adresse des salons et studios historiques de Chanel à l’escalier aux miroirs à facettes cubistes, cette collection s’inspire de l’appartement de Gabrielle Chanel, dite « Mademoiselle », « un lieu chaleureux » cher à Virginie Viard et rempli de talismans tel l’épi de blé peint par Dali qui sera décliné en broderie à paillettes. Le décor du défilé a été conçu par la cinéaste américaine Sofia Coppola, amie de longue date de la maison. « Virginie et moi avons parlé des codes de la maison dont beaucoup sont issus de l’appartement de Gabrielle Chanel, de la manière d’intégrer ces codes au décor », souligne-t-elle selon les notes d’intention du défilé.

Lire aussi > Camille Cottin, égérie charmante et insolente pour Chanel

Cet appartement au deuxième étage, entre les salons et le studio de création regorge de codes comme le double C entrelacé dans un lustre ou les camélias, fleur graphique emblème de Coco Chanel, longtemps portée par les « cocottes » et les dandys du 19e siècle que Chanel a imposée dans la garde-robe des femmes du monde.

Laurent Zabulon/ABACAPRESS.COM
Laurent Zabulon/ABACAPRESS.COM
Laurent Zabulon/ABACAPRESS.COM

Avec Belga

CIM Internet