Paris Match Belgique

Habillé comme un sac avec le cabas bleu d’Ikea

Bleu, jaune et complètement barré : le Frakta revu et corrigé | © Instagram

Mode

Avec son design accessible et ses collections éphémères irrésistibles, Ikea n’a de cesse de créer la hype. Et les inconditionnels du géant suédois ne reculent devant rien, pas même porter le célèbre cabas jaune et bleu pour afficher la couleur. 

 

– « Dis, tu es vraiment habillée comme un sac aujourd’hui ! »
– « Tu aimes ? C’est un cabas Ikea ».
L’échange prête à sourire, et pourtant c’est la tendance improbable du printemps : le cabas Frakta d’Ikea fait son entrée dans les dressings, sous forme de jogging, casquette… ou même string. Derrière les ficelles de ce rhabillage complet : Demna Gvasalia, enfant terrible de la mode et créateur du cultissime label Vêtements. Promu directeur artistique de la respectable maison Balenciaga, il a créé le buzz pour sa première collection en faisant défiler des sacs furieusement inspirés du cabas Ikea.

Lire aussi > Matali Crasset x Ikea #PS2017

Le cabas réimaginé pour Balenciaga parDemna Gvasalia – Balenciaga

1 695 euros le cabas revisité

La couleur, la forme, la matière… seul le prix diffère : là où un cabas Frakta s’achète à la caisse chez Ikea pour 80 cents, le Carry Shopper de Balenciaga coûte 1 695 euros. Une différence de taille, qui a affolé la planète mode et donné des idées aux adeptes du D.I.Y. Et quitte à avoir l’audace de vendre plus de 1 600 euros un ersatz de cabas, autant faire preuve d’imagination quand on le réinvente. Vu les créations rassemblées sous le hashtag Frakta, l’imagination, les créateurs en herbe n’en manquent pas.

Lire également > Ikea publie un catalogue sans femmes pour les ultra-orthodoxes

Un total look aux couleurs du géant suédois – AnZ

Peignoir, bottines ou string

Ainsi, le studio Hagel, basé à Amsterdam, propose une version du sac réimaginée en bottines de ninja, semelles fluorescentes en prime. Plébiscitée par des stars telles qu’Alicia Keys et Cameron Diaz, la marque AnZ le décline elle sous forme de peignoir aux couleurs de la Suède. Farfelu ? Ce n’est rien à côté de la version masque à gaz ou encore string du #frakta, cette dernière gagnant haut la main le prix du détournement hilarant.

Lire aussi > Ikea ouvre un magasin à Belgrade cet été : 18 000 candidats pour 250 postes

Instagram @ Signeralcov

Bricolage en réseau

Sur les réseaux, les idées les plus inspirées se multiplient et les internautes se prennent au jeu. Il faut dire que les matériaux sont accessibles à tous : un cabas Frakta, une paire de ciseaux, de la colle, une bonne dose d’imagination et le tour est joué. Il n’est toutefois pas garanti que quelqu’un soit prêt à payer 1 695 euros pour arborer fièrement votre détournement.

CIM Internet