Paris Match Belgique

Ribcage bragging, retour du maillot string : l’été s’annonce cruel sur les plages

Cet été, on sort les fesses et les côtes. Et le mauvais goût, aussi. | © Instagram @ Alexis Ren

Mode

Raz-de-marée sur les plages cet été : entre le ribcage bragging, tendance qui consiste à exhiber ses côtes, et le retour du maillot string, c’est le naufrage du bon goût assuré.

Officiellement, si l’on en croit les vidéos bien pensantes, avoir un bikini body, c’est aussi simple qu’avoir un corps et un bikini. La vérité, c’est que les accessoires maritimes sont aussi susceptibles aux tendances que le vestiaire de ville, avec les mêmes ratés à la clé. Prenez le crop top, par exemple, qui n’a de haut que le nom et consiste à se balader le nombril à l’air sous couvert d’être dans l’air du temps. Transposé au bord de la piscine, cet accoutrement donne lieu au ribcage bragging, pratique douteuse qui consiste à exhiber son ventre, son nombril, mais surtout, ses côtes.

Lire aussi > Echappées belles et fesses à l’air: la nouvelle tendance déculottée d’Instagram

 

Squelettique chic

Lancée sur les réseaux sociaux, la tendance fait écho à d’autres « modes » affolantes telles que le thigh gap (écart entre le haut des cuisses) ou le ab crack (ligne de démarcation visible entre les abdominaux). Non seulement c’est parfaitement malsain, mais en plus, complètement farfelu, les côtes apparentes étant hier encore symboles de malnutrition et de maladie. Désormais exhibées fièrement par une brochette de stars, d’Emily Ratajkowski à Rita Ora en passant par Bella Hadid, les côtes sont le symbole de statut ultime, laissant présager le retour du look famélique des 90s dans une nouvelle incarnation, le squelettique chic.

Les fesses à l’air

Autre relique des 90s qui fait un retour dont on se serait bien passé cet été : le maillot string. Chloé Maurin, journaliste mode pour Grazia l’affirme : le string n’a pas dit son dernier mot. Un retour en force également amorcé sur les réseaux sociaux et derrière lequel on retrouve, sans mauvais jeu de mots, Kendall Jenner, Alexis Ren, et à nouveau Emily Ratajkowski et Bella Hadid. Qu’on laissera donc gambader gaiement sur la plage cet été, fesses et côtes à l’air, sans se soucier de les imiter.

CIM Internet