Paris Match Belgique

Le glitter est-il glamour ?

Le jeune acteur Timothée Chalamet, reconnu pour ses talents de jeu et de modeux, troque le traditionnel smoking du tapis rouge pour un sweat à capuche en sequins . | © Louis Vuitton

Mode

Sequins et strass envahissent la mode Homme de l’hiver. Bel hommage baroque ou simple volonté de provoquer, la tendance brillante fait débat.

 

Par Eugénie Rittweger de Moor

Dans le vestiaire masculin, il est rare de trouver des pièces pailletées… Tout ce qui brille semble faire vaciller la virilité. Pourtant, il serait peut être temps d’admettre que l’audace n’est pas mal, elle est mâle. Et pour preuve, en observant les vestes étincelantes des podiums de la saison, deux références d’élégance se distinguent très nettement.

D’abord, il y a l’or grandiose, vu chez McQueen avec un long manteau cintré en laine japonaise brodé de métal fondu et de perles. Une pièce précieuse et structurée qui n’est pas s’en rappeler les uniformes du corps diplomatique. La maison anglaise illustre, une fois encore, sa capacité à moderniser les classiques, à leur donner une dimension artistique et à créer des silhouettes aussi sublimes que solennelles.

©McQueen/Dior/Balmain

Ensuite, il y a le diamant show, avec des pardessus pailletés qui revisitent les plus belles époques du rock. Mick Jagger, Michael Jackson, David Bowie ou encore Bruno Mars, aujourd’hui, toutes les stars de la pop ont succombé à l’esprit provoc’ des paillettes et fait tomber les filles. Chez Balmain, le petit blouson bomber en laine s’orne d’une constellation de strass et se porte en pièce forte sur un total look noir. Autre Maison emblématique française, Dior a choisi de rendre hommage à l’artiste londonnien Judy Blame, icône du punk, décédé en 2018.

La collection mixe ainsi ses codes raffinés à l’univers eighties décalé comme pour ce manteau noir oversize esprit no look, brodé d’un plumage en sequins et perles. Alors, êtes-vous prêts à prendre exemple sur ces brillantes idées ?

Lire aussi > Et la personnalité royale qui influence le plus la mode est…

Streetwear scintillant

©Dolce&Gabbana

Pour les adeptes de la mode urbaine, les marques de luxe ont également osé les pièces sport pailletées. Le jeune acteur Timothée Chalamet, reconnu pour ses talents de jeu et de modeux, troque le traditionnel smoking du tapis rouge pour un sweat à capuche en sequins signé Louis Vuitton. 02 626 46 02 – louisvuitton.com. Quand à la griffe italienne Dolce & Gabbana, elle décline ses sneakers phares « Sorrento » en un modèle recouvert de cristaux et strass thermocollés, 995€. En vente chez Verso à Anvers. dolcegabbana.com et verso.com

 

©Louis Vuitton
CIM Internet