Paris Match Belgique

Ce pull-over d’une marque belge accessible se vend à des prix démentiels sur Vinted

vinted

Image d'illustration. | © VIRGINIE LEFOUR

Mode

Depuis que l’actrice Lilly Colins s’est affichée avec ce pull dans la série à succès Emily in Paris, les prix de ce pull d’une marque belge est en train d’exploser.

Qui pourrait rêver pareille pub ? Dès les premiers épisodes de la série qui cartonne sur Netflix, Emily in Paris, l’actrice qui incarne le personnage principal Emily arbore fièrement un pull multicolore d’une marque… belge. Une marque anversoise pour être plus précis : Essentiel. Le label qui se distingue par ses coupes osées et ses tons ultra colorés dans un style anversois ultra chic, semble avoir tapé dans l’oeil de la styliste de la série Marylin Fitoussi. Comme quoi, il n’y a pas que Paris et Milan et pour s’habiller chic (même si les Belges le savaient déjà).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emily In Paris (@emilyinparis)

Cette dernière a confié à Het Laatste Nieuws : « Je soupçonne la styliste Marylin Fitoussi de connaître notre marque et d’avoir acheté le pull et le haut. (rires) L’effet a été immédiat: tout le monde voulait le pull, nous avons même reçu des demandes de renseignements des États-Unis et de Corée. C’est un honneur, car en tant que marque plus abordable, c’est ainsi que nous obtenons une place parmi les noms coûteux dans une véritable série de mode. La production aura également voulu jouer la carte de l’accessibilité. De plus, notre marque est très colorée, ce qui convient bien à la série: excentrique et pas trop sérieuse. »

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’un vêtement de la marque apparaît dans la série. Dans la première saison déjà, Emily apparaissait en pull et en haut Essentiel. Mais dans la troisième saison, c’est le pull Cadaques de la griffe made in Belgium qui attire toute l’attention. Au point de commencer à se vendre à prix d’or sur Vinted. Le modèle est bien sûr en rupture de stock en magasin, mais il coûte initialement 265€. Sur Vinted, des modèles neufs avec étiquette montent aujourd’hui jusqu’à 300, 370, parfois même 800€ ! La directrice créative et co-fondatrice d’Essentiel, Inge Onsea, se réjouit bien sûr : « Il est devenu un objet de collection – plutôt que de le vendre à moitié prix. Et qui sait ce que la saison 4 nous réserve. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ESSENTIEL ANTWERP (@essentielantwerp)

Mots-clés:
emily in paris
CIM Internet