Paris Match Belgique

À pois, à taches ou galactique : 4 défilés d'imprimés pour la rentrée

À la maison Chloé, l'imprimé galaxie se la joue poétique façon Saint-Exupéry. | © Chloé

Mode

Étoiles filantes, print ethnique, dots rétro, léo preppy, … La rentrée est pleine de personnalité affichée et de fantaisie.

 

Les grandes maisons ont été puiser pour la tendance automne-hiver dans la malle d'inventivité illimitée que sont les imprimés pour éclairer des volumes souvent amples et confortables.

Galactique chic

Voie lactée chez Chanel, système solaire signé Dior et astres scintillants pour Chloé, la micro tendance cosmos tombe comme une pluie d’étoiles sur les podiums de l’automne. Les grandes maisons parisiennes déclinent ces imprimés trendy sur des silhouettes très élégantes, du long jupon à la robe en velours brillant en passant par la robe trapèze piquée de strass. Une association originale qui crée une belle allure couture entre humour et glamour.

©Dior

Léo élégant

Régulièrement, l’imprimé tacheté revient sur le devant de la scène et à chaque fois, il se révèle un peu plus sobre et un peu plus chic, passant du sexy féroce au féminin distingué. Cette saison, le léopard se vêt comme un beau manteau seconde peau, façon cape chez Dries Van Noten (en vente chez Stijl à Bruxelles), en imper ceinturé sur le podium d’Isabel Marant (en vente Au Fuseau à Spa) ou en trench ample chez Michael Kors.

Lire aussi > Dries : Un film dans les coulisses du gourou belge de la mode à imprimés

©Dries Van Noten

Patchwork flok

L’incessant revival seventies oblige, le style hippie chic débarque une nouvelle fois dans notre dressing d’hiver. Cette fois, c’est le style Do It qui l’emporte avec des couleurs fanées, des créations à empiècements et des mixes d’imprimés. Chez Valentino, le manteau en fourrure multi colore fait le show sur une robe foulard fleurie (en vente chez Louise 54). Pour Missoni, le patchwork s’illustre en silhouette moulante jouant les superpositions et Alexander McQueen s’inspire de l’univers bohème pour réaliser une jolie robe gitane.

©Valentino

Pois plume

Cet été déjà, les dots noirs et blancs issus des années 50 débarquaient sur le bord de mer avec des maillots, des capelines et des paréos pop. Un tendre retour rétro. Mais la version hivernale se concentre sur le soir avec des robes aériennes qui s’impriment de pointillisme sublime! On craque pour la méga robe boule de Balenciaga, on s’inspire de l’allure cavalière avec la blouse asymétrique et lavallière portée sur des cuissardes beiges de Zimmermann et on joue les danseuses de flamenco avec le modèle à volants signé Andrew GN.

Lire aussi > Les imprimés romantiques d’Erdem s’invitent chez H&M

©Zimmermann
CIM Internet