Paris Match Belgique

La (petite) Fashion Week de Manneken Pis

Jean-Paul Gaultier en 2015 à Bruxelles, pour fêter sa création "Belgian Pride". | © BELGA PHOTO THIERRY ROGE

Mode

Manneken Pis revêt ses plus prestigieux costumes pour une micro-Fashion Week bruxelloise « phénoménale ».

Si Bruxelles n’a pas – encore – de « Semaine de la mode », elle est bien la patrie du mannequin le plus célèbre du monde en la présence d’un petit garçon pressé. Ce lundi, Manneken Pis fera ainsi défiler cinq de ses costumes originaux créés par de grands couturiers, puisque dans sa garde-robe qui compte pas moins de 970 costumes, le coquet « manneken » peut compter sur les créations de Jean-Paul Gaultier ou encore Agatha Ruiz de la Prada.

Lire aussi > Dries : Un film dans les coulisses du gourou belge de la mode à imprimés

L’évènement modesque – et toujours un peu humide – se déroule alors que la Fashion Week de Paris bat son plein, dans le cadre d’une campagne du gouvernement fédéral intitulée « Belgique, autrement phénoménale ». De 9 heures du matin au goûter, Manneken Pis enchainera ainsi les tenues, dévoilant un habit façonné par le célèbre maroquinier belge, le costume « Belgian Pride » de Jean-Paul Gaultier, le manteau en peau de Marina Yee, la célèbre parure « en Pelotas » d’Agatha Ruiz de la Prada, pour terminer en beauté par le « Pink Ribbon » d’Edouard Vermeulen, imaginé en 2015 pour soutenir la lutte contre le cancer.

©BELGA PHOTO SISKA GREMMELPREZ – Les petits sacs du Manneken, designés par Delvaux.

Les essayages sont visibles sur place, au croisement de la rue de l’étuve et de la rue du chêne, à quelques pas de la Grand’place. Le défilé est aussi visible en ligne, sur la page Facebook de la campagne.

 

CIM Internet