Paris Match Belgique

Pour la première fois, une drag queen devient l’égérie d’une marque de lingerie

Instagram @violetchachki

Mode

Deux ans après avoir remporté l’émission RuPaul’s Drag Race, la drag queen Violent Chachki a été choisie pour être le visage de la nouvelle campagne de la marque britannique de lingerie Playful Promises. Et c’est une première !

 

Violet Chachki, qui a remporté la septième saison l’émission de téléréalité américaine RuPaul’s Drag Race –où des drag queens s’affrontent chaque semaine afin de remporter à la fin 100 000 dollars et du make-up pendant un an-, a été choisie pour représenter une ligne de lingerie. Si l’Australienne Marie Claire avait été la première pour faire campagne pour la marque Bonds en 2014 dans son pays, c’est la première fois qu’une drag queen fera quant à elle campagne dans le monde entier.

« Never the Girl Next Door »

De son vrai nom Jason Dardo, Violet Chachki sera donc l’égerie de la marque britannique Playful Promises qui lance une nouvelle ligne de lingerie d’inspiration « vintage » et boudoir appelée Bettie Page qui comporte des corsets, des culottes tailles hautes, des soutiens-gorge en obus, des robes en satin… La campagne baptisée « Never the Girl Next Door » a été photographiée par Anna Swiczeniuk à New York.

Lire aussi > Le jour où… je suis devenu drag queen

Au Hollywood Reporter, la drag queen au style retro-glam burlesque à la Dita von Teese, a déclaré que Bettie Page, célèbre pin-up américaine des années 50, avait toujours été l’une de ses inspirations principales dans son personnage : « Je raconte souvent que quand j’ai commencé à être drag queen, que je me déguisais en Bettie Page. Cette campagne tombe vraiment à point nommé dans ma carrière ».

A post shared by Violet Chachki (@violetchachki) on

Elle ajoute que d’avoir été choisie pour une campagne mondiale est un beau coup de projecteur pour la communauté des drag queens : « Je pense que la chose la plus impactante pour toute personne non conforme à un genre est la visibilité. Et c’est exactement ce qu’un projet comme celui-ci fait. La visibilité et la prise d’espace dans les médias mènent à des questions qui mènent à des conversations qui mènent à leur tour à une réflexion plus progressiste sur les changements dans notre société ».

CIM Internet