Paris Match Belgique

Pull moche : Comment le ringard est devenu l’accessoire de Noël

pull moche noël

Le kitsch à l'anglaise. | © DR

Mode

Ne vous étonnez pas si tout le monde porte un pull ridicule ce 15 décembre, c’est la journée internationale du pull de Noël. Vêtement kitsch par excellence, son mauvais goût est devenu tendance.

La période la plus kitsch de l’année est là. Mariah Carey et de Wham! sont en boucle, la cassette de Maman, j’ai raté l’avion est prête (Love Actually aussi), il ne reste plus qu’à enfiler un pull en laine, bien chaud, orné de sapins, de rennes et de flocons de neige pour atteindre le summum du ringard. S’il est tricoté par votre grand-mère, c’est encore mieux. Alors qu’on redoutait de le recevoir en cadeau par cette dernière il y a quelques années, tout le monde se l’arrache aujourd’hui. Et ce, bien avant le 25 décembre. Et plus il est kitsch, mieux c’est. Certains recherchent l’extravagance en ajoutant, aux simples rennes et flocons, des guirlandes, des pompons multicolores, des nez rouges lumineux ou encore un soulier pour y cacher une bouteille et tenir le coup lors du repas de famille.

Lire aussi > Les 10 tendances à suivre pour une décoration de Noël chic et festive

10 jours avant ce Noël 2017, c’est sa journée. Créée en 2011, un an avant que ce soit « à la mode » d’après le New York Times, la journée internationale du pull de Noël, appelé aussi pull moche, débarque le 3e vendredi du mois de décembre. Le responsable de cet essor du pull moche est difficile à déterminer. Certains évoquent la première « fête du pull moche de Noël » lancée en 2002 par deux étudiants de Vancouver au Canada. D’autres pointent le pull de Noël avec une tête de renne qu’arbore Colin Firth, alias Mark Darcy dans le Journal de Bridget Jones sorti un an plus tôt. Mais Slate.fr rapporte que About trouve « une origine de ces vêtements laids de Noël dans le Cosby Show ». Son héros, Bill Cosby, est connu pour y porter des pulls moches, et pas seulement à Noël.

pull moche
DR

Du cinéma à la charité

Depuis quelques années, le pull moche ne touche plus seulement à Noël. Finis les sapins et les bonnets du Père Noël, place aux détournements de l’actualité. Drake sur « Hotling Bling », Grumpy Cat pour pourrir l’ambiance joyeuse, Donald Trump en Père Noël… On dit merci Internet car tout est dorénavant possible. Mais la meilleure association reste celle entre le pull et le cinéma. Stranger Things avec le monde à l’envers, Star Wars avec Chewbacca et des stormtrooper, il y en a la pelle. Il existe également des compétitions de pull moche. Comme à Albi où a eu lieu en novembre dernier le premier championnat du monde de pull moche. Une compétition qui mettait à l’honneur le vintage, l’originalité et les couleurs vives.

Lire aussi > La guirlande lumineuse de Noël : Tout un art et une histoire

Les entreprises et associations jouent aussi sur cette tendance pour reverser des dons à des opérations caritatives. À l’image de Luxus/Maniet qui s’engage au profit du Télévie à reverser 1 euro par photo postée avec un pull de Noël et le hashtag #JPDN17. En Suisse, WWF a lancé son propre pull de Noël pour sensibiliser au changement climatique. S’il reprend les couleurs classiques d’un pull de Noël traditionnel, à savoir le rouge et le blanc, les détails du pull de l’association montrent aussi bien les cyclones, que la fonte des glaces et l’extinction des espèces. Fabriqué en Suisse à base de laine mérinos bio, le pull intitulé « The Uncozy Truth » (l’Inconfortable vérité) est vendu en ligne sur le site suisse du WWF au prix de 195 francs suisses (166,85 euros). L’ONG précise que les recettes seront reversées directement à des projets destinés à lutter contre le changement climatique.

Notre sélection de pulls de Noël

Pour être inséparables durant les fêtes de fin d’année, Asos propose son pull double « Mr & Mrs » au motif d’elfes. 20,49 € sur Asos.fr.

pull noël
Asos

Meilleur film de Noël ? Vous l’avez deviné, c’est Maman j’ai raté, 1 ET 2. Dans le deuxième volet, Macaulay Culkin se retrouve seul à New York où il dupe toute une équipe d’employés du Plaza en mettant le règlement de compte entre Snakes et Johnny en fond sonore. « Tu vas avoir 10 p’tites secondes, pour déplacer ton gros cul dégueulasse, hors de chez moi ! Sinon j’te plombe les boyaux avec du calibre 12 ! » Sans laisser le temps à Snakes de sortir de la maison, Johnny tire et termine par « Tu peux garder la monnaie, ça ne me dérange pas ». En anglais, cela donne : « Keep the change, ya filthy animal ». Boohoo en a fait un pull, pour le plus grand plaisir des fans de Kevin. 17,40 €, sur booohoo.com.

Le pull que l’on rêve tous de recevoir. Le monde à l’envers de Stranger Things est au prix de 59$, sur boxlunch.com.

Quand Jurassic Park rencontre Noël. 49,99 €, sur esprit.be.

Esprit

Le pull de Noël le plus engagé revient à WWF. The Uncozy Truth, 166,85 euros sur le site suisse de l’ONG.

WWF

 

Mots-clés:
Noël pull moche
CIM Internet