Paris Match Belgique

Oris : Il est grand temps de s’intéresser à ses montres d’aviateur

Bleu comme l'azur, la montre Oris Big Crown ProPilot Calibre 111. | © Oris

Montres

Réputée pour ses montres de plongée fiables et stylées, la maison indépendante suisse Oris maîtrise aussi la ‘spécialité’ des garde-temps aéronautiques. Et cela, depuis plus longtemps qu’on ne le croyait.

Jusqu’à très récemment, l’entreprise pensait avoir créé sa première montre d’aviateur en 1938 : la Big Crown. Nom royal inspiré de sa couronne surdimensionnée, adaptée au port d’épais gants de vol. En tout bien, tout honneur, l’instrument devint donc l’emblème horloger d’Oris et la source d’inspiration de tous ses modèles ‘Aviation’. Fouiller dans les archives réserve parfois des surprises : le staff a découvert que la première Oris dédiée aux aviateurs datait, en fait, des années 1910 !  L’un des anciens catalogues exhumés le prouve : on peut y voir les illustrations  d’une montre de poche, gravée d’un avion Bleriot. Or, c’est le 25 juillet 1909 que Louis Bleriot, pionnier français de l’aviation, réussit la première traversée de la Manche. L’examen du document jauni par le temps a également dévoilé que l’objet conçu vers 1917 possédait déjà une couronne surdimensionnée. À l’époque, les montres-bracelets étaient tout simplement des montres de poche, complétées d’anses à fil grossièrement soudées au boîtier. Ce ‘bricolage’ rudimentaire permit aux pilotes militaires de la Première Guerre mondiale de surveiller le temps plus facilement, à leur poignet.

Lire aussi > Meistersinger : seule (aiguille) contre toutes (les heures)

Décollage du genre

L’an dernier, Oris s’est mis en devoir de remettre les aiguilles à l’heure en dédiant une édition limitée à la Big Crown 1917. Tout y était… en 1917 exemplaires : couronne oignon, chiffres stylisés typiques du début du XXe siècle, verre bombé, logo d’époque, réglage à l’ancienne  via un bouton-poussoir placé à 2 h sur la carrure. La réinterprétation, bien que très fidèle à l’original, a tout de même bénéficié d’un nouveau mouvement automatique. Aujourd’hui, la Big Crown peut sans problème passer du cockpit à une soirée de cocktail grâce à l’une de ses versions les plus techniques : la Propilot Calibre 111. Conçue pour un usage professionnel, cette montre s’habille d’un cadran bleu nuit capable de donner une touche d’élégance supplémentaire à un smoking. Son grand chic, c’est aussi d’offrir un ensemble unique de complications : petite seconde, guichet-date, indicateur non linéaire de réserve de marche indiquant en temps réel l’état de remontage du calibre. Nul besoin de se presser avec une confortable autonomie de 10 jours. Prouesse horlogère : un seul ‘barillet’ stocke l’énergie fournie par le remontage manuel ! Dans un genre plus sportif, la Big Crown ProPilot GMT tictaque, cette année, aux couleurs (rouge et gris) de la Garde aérienne suisse de sauvetage  (REGA). « C’est un immense honneur de collaborer avec l’un des plus grands services de sauvetage au monde« , a commenté Ulrich W. Herzog, Président Exécutif Oris. Des premiers secours aux alpinistes et skieurs trop intrépides jusqu’aux interventions internationales, la Rega intervient 24 heures sur 24. L’édition limitée vise à mettre en lumière les multiples missions de cette organisation privée, financée uniquement par les dons de 3,3 millions de donateurs. Alors, à votre bon cœur : il vous en coûtera 2 550 francs suisses.

oris
Oris rend hommage à la REGA. Cette fondation suisse d’utilité publique assure de nombreuses missions en Suisse et dans le monde : des missions de sauvetage en haute montagne aux rapatriements médicalisés.

Haute lisibilité

oris
Oris

GMT Rega Limited Edition : un cadran bien lisible, le jour et la nuit. La longue aiguille  surmontée d’un avion rouge pointe un second fuseau horaire sur la graduation périphérique. 45 mm, acier ‘canon de fusil’, remontage automatique, 2000 exemplaires.

Bleu smoking

oris
Oris

Quand performance rime avec élégance : Big Crown Propilot Calibre 111, acier 44 mm. Le remontage manuel libère 10 jours de réserve de marche. À ‘3 h’ sur le cadran, l’indicateur semi-circulaire permet d’en surveiller l’évolution. Date et petite seconde à ‘9h’.

Nouvelles variations

Les amateurs de montres ne pourront résister à l’élégance classique de cette Hamilton Jazzmaster Open Heart qui existe désormais également avec un cadran gris sur bracelet cognac cuir d’autruche ainsi qu’en acier avec un bracelet XL! Un coup d’œil sur le cadran laisse entrevoir un peu du mouvement automatique. 02 558 37 80 – www.hamiltonwatch.com/fr.

Mots-clés:
Oris Montres aviateur
CIM Internet