Paris Match Belgique

Tiffany & Co, à l’heure des diamants

montres tiffany

La nouvelle Metro. | © Tiffany & Co.

Montres

Honneur aux dames avec la nouvelle Metro délicieusement féminine, de Tiffany & Co.

Elle-même a eu droit à tous les honneurs : il y a quelques semaines, Nicola Andreatta, vice-président et directeur général de Tiffany & Co Swiss Watches avait fait le déplacement à Bruxelles pour la présenter en personne. Est-ce parce que cette montre affiche dans ses rondeurs d’or ou d’acier un peu des courbes d’une Marylin Monroe susurrant « Diamonds are a girl’s best friends » ? Un avis tout personnel. Son mentor préféra répondre : « Nous voulions une collection 100% féminine reliant les deux facettes de l’histoire de Tiffany & Co,  la joaillerie des diamants et l’horlogerie ». Résultat, une montre ‘métropolitaine’ à souhait. Sophistiquée, épurée, raffinée et qui rayonne d’une précieuse énergie. Ses futures admiratrices y verront, très certainement, une parfaite expression de l’élégance d’aujourd’hui (Tiffany & Co Brussels : 66, boulevard de Waterloo – 02 501 66 33). La Metro puise, néanmoins, son inspiration dans les archives de la Maison. Plusieurs modèles anciens – montre et bijou – lui ont donné naissance.

Lire aussi > Il est désormais possible de prendre (pour de vrai) son petit-déjeuner chez Tiffany & Co

Revue de détails

Nicola Andreatta : « L’idée du boîtier rond provient d’une montre de poche vintage Tiffany. Le bracelet d’acier torsadé s’inspire d’un bracelet issu du ‘Blue Book’ de la fin des Ninetie’s. Chaque année, le Blue Book réunit les bijoux de joaillerie les plus haut de gamme ». La surface flinquée du cadran (empruntée aussi à une ancienne montre de poche) recrée les jeux de lumière chers à Tiffany. « Capter et répandre la lumière a toujours été notre signature ! ». Ceci explique l’omniprésence des diamants, dès le modèle d’entrée à 4350 €. Outre séduire, la Metro assure une mission stratégique : souligner la légitimité de Tiffany dans le diamant. Entre la célèbre Maison new-yorkaise et la plus étincelante des pierres précieuses, il y a une longue et brillante histoire. Le fondateur, Charles Lewis Tiffany, l’introduisit aux USA en 1848, après avoir acquis d’importants lots européens. Le détail culminant de la Metro est paradoxalement assez discret : un diamant logé dans la couronne, maintenu par les 3 griffes d’un serti spécifique et numéroté au laser ! La minuscule gravure, première mondiale repérable parmi les facettes,  rend la montre unique pour celle qui la porte. La numérotation conduit  à un certificat d’authenticité détaillant le parcours et la qualité de la pierre.

So Tiffany & Co !

Destinée aux femmes qui aiment la mode et les belles choses, la collection se décline en 13 variantes d’or rose 18 cts ou d’acier, avec ou sans lunette sertie. Deux tailles : 28 mm (modèles à quartz), 34 mm  (modèles automatiques, à compteur ‘petite seconde’). L’excellence du design joaillier s’y allie à celle de l’artisanat horloger suisse. Tiffany & Co Watches possède, en effet, ses propres unités de production dans le Tessin. C’est, à nouveau, un lien avec le passé de la Maison. Pionnier d’une multitude d’innovations horlogères et de mécanismes de mise à l’heure, Charles Lewis Tiffany Charles Lewis Tiffany avait ouvert une manufacture à Genève en 1874. Elle y était même l’une des plus grandes afin de satisfaire les nombreux amateurs de ses montres carillonnantes ou artistiquement émaillées… www.tiffany.fr

tiffany & co
DR

Nicolla Andreata, vice-président et directeur général Tiffany & Co Watches : « À l’avenir, nous allons surtout développer l’horlogerie féminine et limiter les garde-temps masculins à des collections capsules ou éditions limitées ».

Détail romantique : protégée par le métal, la couronne endiamantée de la Tiffany Metro évoque le profil d’un solitaire !

Tresses de lumière

Le bracelet torsadé d’acier poli et brossé participe aux jeux de lumière des diamants et du cadran ‘flinqué’.  Acier 34 mm, lunette sertie, mouvement suisse à remontage automatique, petite seconde.

Beau vestiaire

Bleu cobalt, bordeaux, bleu glacier, rose tendre, blanc : chaque Metro peut s’habiller de tons intenses ou délicats, faciles à porter du matin au soir. Acier 28 mm, bracelet cuir d’alligator, mouvement quartz suisse.

Carnet du Temps : Honneur au chow-chow

C’est devenu une tradition… Chaque année, les horlogers suisses (Blancpain, Chopard, Jaquet Droz…), dévoilent des séries limitées dédiées aux signes zodiacaux chinois. À l’occasion du nouvel an chinois, le modèle classique 7145 de Breguet hommage à l’une des races de chien les plus appréciées en Chine : un chow-chow ciselé sur sa face, au pourtour guilloché, illumine ainsi cette nouveauté. Boîtier en or blanc 18 carats à carrure finement cannelée. Cadran en or guilloché et gravé à la main. Limitée à huit pièces. 02/558 38 01 – www.breguet.com

Mots-clés:
Tiffany & Co
CIM Internet