Paris Match Belgique

Frédérique Constant : Une love-story horlogère née de l'amour de l'artisanat

La "Panerai Luminor Due". | © DR

Montres

Fini de rêver... Avec la manufacture suisse Frédérique Constant, il y a tellement mieux à faire : profiter, dès maintenant, de la belle horlogerie classique.

 

Et pour cause, elle est depuis plus de 30 ans fidèle à son principe fondateur : le luxe accessible. S'adresser à un public d'amateurs éclairés plutôt qu'à une élite de connaisseurs demeure le credo de Frédérique Constant. Une première collection en 1992, plus de 21 modèles différents en moins d'une quinzaine d'années... Aujourd'hui, on peut dire que la marque a su anticipé la renaissance des montres mécaniques. En l'accompagnant, toutefois, d'un sympathique bémol : des tarifs raisonnables. Les références 'Manufacture' démarrent à 2150 € !

Le secret ? Au départ, l'histoire d'amour entre un couple de passionnés et les beaux garde-temps. Pour la vivre 24 heures sur 24, les néerlandais Peter Stas et Aletta Bax-Stas n'ont pas hésité à s'installer en Suisse. Leur love-story horlogère bat au rythme de plusieurs valeurs fortes : élégance classique, qualité ultra soignée et créativité sans relâche. Ces valeurs clés ont permis d'ouvrir une manufacture à la pointe de la technologie. Pas n'importe où, au coeur de l'une des 'places-to-be' de l'horlogerie suisse. À la sortie de Genève, Plan-les-Ouates réunit d'importantes manufactures high tech aux architectures futuristes...

Artisanat & modernité

Chez Frédérique Constant, l'un et l'autre sont liés comme les aiguilles des heures et des minutes. Pour le respect des traditions et des codes de l'excellence suisse, la Maison n'engage que des experts et artisans de haut niveau. Formés dans les grandes écoles horlogères de Genève et de la Chaux-de-Fonds, ceux-ci ont acquis ensuite expérience et savoir-faire dans des ateliers renommés. Côté modernité, l'entreprise assume : la conception des calibres, le design et les processus de développement sont assistés par des softwares dernière génération. Dans le vaste sous-sol, des machines à commande numérique orchestrent la fabrication des composants. Il s'agit pourtant, bel et bien, d'une manufacture active à chaque étape : création, fabrication, assemblage ( à la main) et contrôles qualité minutieux.

Lire aussi > Les montres Frédérique Constant rendent hommage aux voitures de sport Haeley

Innover pour convaincre

Les compétences et les technologies avancées ne sont qu'une part de l'équation Maison. Il y a surtout la passion de l'innovation qui anime ses équipes. Preuve au poignet avec le chronographe 'flyback' lancé l'an dernier. Une petite merveille mécanique commercialisée sous la barre des 4000 €. La marque a littéralement peaufiné cette complication déjà délicate à réaliser . Elle permet d'enchaîner les mesures de temps courts (exemple : minuter la cuisson de votre oeuf coq du matin) sans devoir remettre le chrono à zéro. Pour faciliter le maniement, ce type de montre est habituellement équipé d'une roue à colonnes. Frédérique Constant lui préfère une roue étoilée qui engendre une utilisation encore plus fluide. L'embrayage - partie fondamentale des chronographes - s'est vu aussi amélioré via l'ajout d'un nouveau composant. Le module flyback utilise, en revanche, un nombre réduit de pièces pour déclencher une suite d'opérations complexes. La construction est vraiment ingénieuse : les contours finement ciselés du module chrono et de ses attaches le rendent moins énergivore. On peut donc s'amuser à multiplier les chronométrages sans pomper l'énergie stockée nécessaire à l'indication de l'heure.

©DR

Une manufacture à l'oeuvre

3 200 mètres carrés, 4 niveaux, architecture ultramoderne : la manufacture genevoise Frédérique Constant offre des conditions idéales à la créativité de ses horlogers. Aussi vert que le gazon qui l'entoure : l'édition 2018 du Classic Worldtimer.

©DR

Lire l'heure d'ailleurs : une détente grâce à la simplicité d'une fonction 'heures mondiales' réglée via la couronne, sans poussoir supplémentaire. Acier 42 mm, calendrier à '6 h', réserve de marche 42 h.

Chronographe flyback 'instantané'

Le top pour multiplier vite et bien les chronométrages sans s'emmêler les poussoirs ! Acier 42 mm, cadran lisse ou guilloché, calibre automatique Manufacture visible à travers le fond transparent, réserve de marche 32 heures, date et petite seconde à '6h' et '9 h'.

©DR
CIM Internet