Paris Match Belgique

Tintin arrive à l’heure !

Musée Tintin

Musée Hergé à Louvain-La-Neuve : un lieu magique et scénographique pour vivre à l'heure de Tintin et explorer le "roman dessiné" du vingtième siècle.

Montres

Les aventures du héros à la houppe légendaire se poursuivent au poignet avec de jolies montres ‘ligne claire’.

Leur présentation fut, sans doute, l’une des péripéties les plus sympathiques du salon Baselworld. Et un beau moment belgo-belge : la société Moulinsart veillant sur l’héritage de Tintin en a confié la production horlogère à Ice-Watch. « C’est la réalisation d’un rêve et une fantastique reconnaissance de notre travail depuis 10 ans », s’exclame avec fierté le patron d’Ice-Watch. À condition de mettre les points sur les ‘i’ des aiguilles : il s’agit d’une collaboration au service d’une nouvelle marque indépendante qui tictaque dans le giron de Moulinsart. En Belgique, journalistes et revendeurs ont donc eu le privilège de découvrir la première collection  dans un écrin haddock -pardon- ad hoc : le Musée Hergé à Louvain-La-Neuve. « Nous espérons qu’elle aura des suites « , a commenté à Bâle, l’administrateur délégué de Moulinsart, Nick Rodwell.

Lire aussi > Nuit « icestantanée » pour les 10 ans d’Ice-Watch

Nul besoin de faire appel au pendule du professeur Tournesol pour lui prédire un avenir souriant. Primo, la saga d’ Hergé fascine toujours autant (230 millions d’albums vendus dans le monde !). Secundo, la mesure du temps y est très présente, depuis les horloges à l’ancienne jusqu’à la montre du ponctuel et intrépide jeune reporter. Tertio, les tintinophiles avertis pourront constater le total respect de la ‘ligne claire’ : ce graphisme sobre et coloré initié par le célèbre dessinateur. Les deux équipes du partenariat ont travaillé dans le même esprit : bonne humeur et authenticité. A Bruxelles, le studio de Moulinsart a géré et recadré chaque visuel issu des planches originales. A Bastogne, le team Ice-Watch a affûté designs, boîtiers et bracelets.

Tout public admis

La gamme s’adresse, comme il se doit, à un public de 7 à 77 ans. Ses 24 montres (autant qu’il y a d’aventures de Tintin !) se partagent entre la sobriété épurée, le classicisme citadin, la sportivité tonique et la fraîcheur éclatante. Index discrets, minuterie pointillée et fines aiguilles laissent une priorité absolue à l’image. Galets d’acier inoxydable sur cuir ou nubuck, modèles façon tachymètres ou ultraplats enrubannés de silicone doux accueillent trois univers. D’abord, le tempo minimaliste des premières investigations de Tintin au pays des Soviets, en noir & blanc comme en 1930 ou tendrement recolorisées. Ensuite, la conquête de la Lune – 15 ans avant Amstrong –   avec les scaphandriers oranges, la flamboyante fusée à damiers rouges et blancs.  Détails horlogers à souligner : étoiles luminescentes et aiguille des secondes remplacée par une mini Terre rotative. Enfin, la galerie des portraits des personnages de la saga tintintanesque : capitaine Haddock, professeur Tournesol, les Dupondt et le fidèle Milou. Cohérente en termes de styles, matières et couleurs, la collection l’est aussi en terme de prix. 69 à 149 € ! « L’accessibilité est essentielle car elle reflète l’esprit de Tintin qui s’adresse à tous », rappelle Jean-Pierre Lutgen. Nick Rodwell surenchérit : « en suscitant l’émotion auprès d’un vaste public, nous avons toujours essayé de positionner Tintin entre la bande dessinée et l’art contemporain « .

www.tintin.com

Epurées, amusantes ou junior : une sélection de montres disponibles courant mai, tailles 28 à 44 mm,  69 à 149 €. Boutique.tintin.com, réseau de distributeurs/revendeurs des produits Tintin, réseau des revendeurs Ice-Watch.

 

 

 

 

Mots-clés:
Tintin Ice-Watch
CIM Internet