Paris Match Belgique

IWC célèbre ses 150 ans

La 'Tribute to Pallweber Edition 150 Years' acier (500 exemplaires). Inspirée d'un modèle de poche du 19e siècle, elle affiche heures et minutes via disques sauteurs. Révolutionnaire hier, très esthétique aujourd'hui ! Remontage manuel, réserve de marche 60 h, 250 exemplaires or rouge, 25 en platine.

Montres

Cadeau d’anniversaire : une série exceptionnelle d’éditions limitées qui illustrent son histoire et son savoir-faire technique.

Pour célébrer 150 ans d’existence, pas question de demi-mesure : cette collection ‘capsule’ comprend 27 garde-temps collectors, tictaquant de l’entrée de gamme jusqu’aux merveilles d’ingénierie de Haute Horlogerie. Au dernier salon SIHH de Genève, elle fut la star de la traditionnelle soirée de gala offerte par IWC. On y a vu le nouvel ambassadeur de la marque : Bradley Cooper, acteur américain quatre fois nominé aux Oscars. En avril, on le verra aussi chevaucher à l’écran une moto vrombissante dans le désert californien. Mission : incarner l’esprit libre et aventurier du héros de la nouvelle campagne de communication IWC. Lors de la party genevoise, Mister Cooper avait déjà pris du service en arborant un élégant collector assorti à ses incroyables yeux bleus. L’objet – point fort de la collection Anniversaire – affiche heures et minutes en se passant d’aiguilles ! Dès 1884, la manufacture suisse utilisa ce type d’affichage révolutionnaire dans les montres de poche Pallweber. Recréer leur système de disques sauteurs en respectant les critères d’exactitude d’aujourd’hui n’a pas été une mince affaire. Autrefois, les disques étaient animés par des roues dentées. Les horlogers IWC les ont remplacé par un rouage distinct muni d’un barillet (celui-ci abrite le ressort fournisseur d’énergie). Objectif : préserver la force du rouage principal et donc, la précision de marche.

Jubilé jubilatoire

La pureté esthétique et l’esprit fonctionnel des ‘Pallwber’ ont fortement inspiré l’ensemble des cadrans de la collection Jubilee. Tous les modèles, du plus accessible au plus exclusif, héritent de leur précieuse finition laquée réobtenue par 12 passages de laque colorée et transparente polie à la main. Un garde-temps d’un passé plus récent a aussi nourri l’inspiration en prêtant son design épuré et ses aiguilles bleutées : la Portugieser référence  325.   » Il ne s’agit pas vraiment d’une ligne rétro. Elle reprend plutôt les procédés artisanaux les plus avancés de notre manufacture, combinés à un design inspiré de nos icônes « , explique-t-on chez IWC. Résultat : la collection, très diversifiée en termes de modèles et de prix, ne laisse aucun amateur sur le carreau horloger. Les collectors se partagent entre les lignes Portugieser, Portofino, Montres d’Aviateur et Da Vinci.  Points communs (outre les cadrans laqués d’une profondeur très séduisante) : logo ‘150 Years’ (gravé dos, masse oscillante ou ponts du mouvement), bracelets alligator noir, boîtiers davantage polis. Et surtout, des mouvements inédits qui rivalisent de prouesses chronométriques ! Citons les  immenses réserves de marche 7 jours des Portugieser Tourbillon Calendrier Perpétuel (50 exemplaires or rouge) et Calendrier Perpétuel (250, or rouge). Leur secret ? Une masse oscillante en or massif 18 cts assure le remontage automatique. La ligne Portugieser ‘150 Years’ inclut une création d’une précision exceptionnelle : le Tourbillon Force Constante. Décollage assuré avec les Grandes Montres d’Aviateur dont l’une – à remontage manuel – vole en totale autonomie de 8 jours. Une autre, dotée d’un calendrier annuel, affiche jour, date et mois dans 3 compteurs séparés. A l’américaine ! Histoire de rappeler qu’IWC fut fondée en 1868 par un génial citoyen de l’Oncle Sam, Florentine Ariosto Jones. Cet ingénieur s’installa en Suisse avec l’objectif de fournir à ses compatriotes des montres de poche de qualité supérieure. Ayant l’idée d’associer la grande qualité de l’artisanat suisse à une production plus industrialisée, il fonda l’International Watch Company à Schaffhausen, au bord du Rhin fournisseur d’énergie hydrolique…

www.iwc.com

 

Fascinant Portugieser Tourbillon Force Constante ‘150 Years’ : 2 x 15 exemplaires en platine, remontage manuel. Trois raisons de l’admirer : il allie affichage des phases de lune (correction tous les 577,5 ans), un tourbillon qui neutralise l’influence négative de la pesanteur et un mécanisme qui lui transmet une énergie constante.
A l’américaine ! Jour, date et mois en trois guichets séparés. Grande Montre d’Aviateur Calendrier Annuel 150 Years. Le mouvement (les pièces les plus sollicitées sont en céramique quasi inusable) entretient une réserve de marche de 7 jours. 100 exemplaires acier, remontage automatique.

 

Nouveau rôle pour Bradley Cooper, le héros d’American Sniper : ambassadeur IWC. A son poignet, la ‘Tribute to Pallweber Edition 150 Years’ acier (500 exemplaires). Inspirée d’un modèle de poche du 19e siècle, elle affiche heures et minutes via disques sauteurs. Révolutionnaire hier, très esthétique aujourd’hui ! Remontage manuel, réserve de marche 60 h, 250 exemplaires or rouge, 25 en platine.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés:
Bradley Cooper IWC
CIM Internet