Paris Match Belgique

Chanel : Calibres manufacture

Montre Boy.Friend. | © www.chanel.com

Montres

Les mouvements ‘Maison’ animent deux montres spectaculaires. L’une rugissante, l’autre squelettée.

 

L’élégance, encore et toujours, constitue l’Adn de Chanel. Cousue aux petits points, des catwalks aux cadrans de ses collections horlogères. En 1993, la célèbre Maison parisienne a acquis en Suisse la manufacture G & F Châtelain de la Chaux-de-Fonds. C’est là qu’est né un véritable phénomène tendance : la J-12. La montre qui, en l’an 2000, a inauguré l’étoffe sport-chic et la modernité de la céramique inaltérable ! Au dernier salon Baselworld, sa boîte, sa lunette tournante et son bracelet si caractéristiques scintillaient de mille feux. Ou presque : douze index diamants de la nouvelle version en céramique blanche et nacre rose. On imagine les fans de ce pur objet de séduction déjà sur les rangs : 1.200 exemplaires seulement pour les tailles 33 mm (quartz) et 38 mm (remontage automatique). Forger la matière de la céramique high-tech à plus de 1000°C, la sculpter, percer, ‘tarauder’, polir et sublimer n’est pas l’unique de  talent de Chanel dans l’univers de l’horlogerie. Il y a deux ans, la Maison lançait sa première montre entièrement développée et produite in house : la Monsieur de Chanel.

Sous le signe du Lion

Ce superbe garde-temps intégrait, en toute logique, le Calibre 1. Un mouvement mécanique à remontage manuel, avec heures sautantes, minutes rétrogrades et réserve de marche de trois jours alimentée par deux barillets montés en série.  Un barillet abrite, rappelons-le, le ressort tendu par le remontage fournissant l’énergie de marche. Sur la couronne, on pouvait repérer une discrète tête de lion, l’un des emblèmes préférés de Gabrielle Chanel dans ses créations. La Maison sortant de plus en plus ses griffes horlogères, le garde-temps Monsieur de 2018 en or beige (nuance propre à Chanel) ou or blanc capture un lion sculpté en or. Royalement placé, sur le cadran en émail Grand Feu noir, juste au-dessus du guichet de l’heure. Là encore, Chanel a l’art de se faire désirer : la production a été limitée à 20 exemplaires dans chacune des couleurs d’or. Toujours plus exclusive (5 exemplaires),  une horloge de table rend hommage au félin chéri de Coco Chanel. Cette mystérieuse sphère de verre, juchée sur des lions de bronze noir, est le fruit d’une collaboration entre le Studio de Création et la prestigieuse  manufacture L’Epée, spécialiste des table ‘s clocks mécaniques les plus affolantes.

Rien à cacher

L’an dernier, l’ultra féminine ‘Première’ eut droit à un mouvement squelette : l’idée était de créer un calibre évoquant les pétales de la fleur de camélia, motif favori de la Maison parisienne (La Ligne de Chanel, 070 66 55 58).  À son tour, l’androgyne et octogonale boy.friend joue la transparence absolue grâce au Calibre 3. Également squeletté et paré d’un revêtement ADLC noir, il confirme l’engagement de Chanel : toujours mettre le mécanisme au service de l’esthétique de l’ensemble. Les ‘ponts’ qui relient les différentes partie  ne sont donc visibles qu’ au dos de la montre, le remontage est manuel pour éviter la présence d’une masse oscillante et les fonctions sont limitées à la lecture de l’heure, des minutes et d’un sous-cadran ‘petite seconde…

Masculine et féline

En or beige 18 cts, la montre Monsieur de Chanel, 40 mm, remontage manuel, réserve de marche 3 jours. Le cadran ivoire réunit guichet ‘heure sautante’, compteur de minutes rétrograde et compteur petite seconde. Le cadran noir en émail Grand Feu invite, en plus, un symbole fort : un lion magistralement sculpté en or (20 exemplaires).

Montre Monsieur. ©DR
Montre Monsieur © DR

Forme signée

L’octogone de la boy.friend s’anime d’un calibre squelette Haute Horlogerie. Le jeu de cercles entrelacés et comme suspendus a nécessité trois ans de développement. Or beige 18 cts, remontage manuel.

Montre Boy-Friend © DR
Mots-clés:
Montres chanel calibre
CIM Internet