Paris Match Belgique

De Steve McQueen à Patrick Dempsey : TAG Heuer Monaco, une icône pour un vainqueur

Ambassadeur TAG Heuer, pilote et à présent patron d’écurie, Patrick Dempsey prouve que sa présence dans le monde automobile n’a rien d’un caprice de star. Sa victoire aux 24 Heures du Mans en catégorie amateur GT (Gran Turismo) est l’aboutissement d’un engagement passionné. | © Pascal Le Segretain

Montres

Devenue star au poignet de Steve McQueen, la Monaco s’offre le podium des 24 Heures du Mans. Et ce n’est pas du cinéma…

Chez TAG Heuer, on pavoise : son ambassadeur, l’acteur Patrick Dempsey, a remporté les 24 Heures du Mans dans la catégorie « LMGTE Am ». Aussi fort qu’un Oscar ou un Golden Globe pour cet excellent acteur passionné de compétition automobile. S’il y a participé en tant que pilote amateur depuis 2009, c’est en patron de sa propre écurie et chef d’équipe que l’ex-Dr Derek de la série « Grey’s Anatomy » est monté sur le podium de la plus mythique des course d’endurance. A son poignet, une montre tout aussi mythique et identifiable au quart de seconde : la Monaco. Carrée et carrossée.

Steve McQueen rend le modèle célèbre

En 1971, Steve McQueen l’a rendue mondialement célèbre en insistant pour la porter dans le film « Le Mans ». Atypique à l’époque, elle fut le premier chronographe carré étanche de l’histoire de l’horlogerie. La différence entre la McQueen Monaco et celle arborée par Patrick Dempsey ? Certes, elles possèdent les mêmes attributs littéralement sanctifiés par les collectionneurs : 39 mm d’acier, couronne à gauche, emblématique cadran bleu pétrole, duo de compteurs carrés blancs, guichet date à 6 heures et mouvement automatique Calibre 11. Mais au fil du temps, la grande boîte carrée à angles droits a été reconstruite en trois parties fermées grâce à quatre vis (1998) et le verre en plexi bombé a été remplacé par du verre (2009). Et en 2018, pour rappeler sa légitimité sportive et ses origines automobiles, la Monaco a hérité de cornes un peu plus massives, mais surtout d’un cadran traversé de bandes bleu ciel et orange. Les couleurs Gulf !

Steve McQueen dans "Le Mans". © 1978 Mel Traxel

On the road

En mars dernier, la compagnie pétrolière américaine et l’horloger suisse ont signé un accord de partenariat. « Un accord prestigieux et émotionnel », confie Jean-Claude Biver, le bouillonnant CEO de TAG Heuer. « Peu de marques peuvent partager autant de souvenirs dans les pitstops : cela promet de belles activations et de futures éditions. »  La Monaco Calibre 11 Edition Spéciale Gulf est le premier fruit de cette union tout à fait logique : Gulf fut, en effet, le sponsor de Steve McQueen lors du tournage du film « Le Mans ». Il pilotait l’élégant bolide dont Patrick Dempsey rêvait déjà petit garçon. « J’étais amoureux d’une Porsche 917K miniature, je la regardais, je jouais avec, je m’identifiais aux pilotes. Pourquoi ce modèle ? Pour ses couleurs : le bleu ciel et l’orange Gulf ! Enfant, on s’amourache des détails. »

Monaco Calibre 11 Edition Spéciale Gulf : 39 mm d’acier, fonction chronographe, remontage automatique, index Super-Luminova avec pointe rouge, étanchéité 100 mètres, bracelet en veau perforé bleu et surpiqûres orange. ©DR

Lire aussi > TAG Heuer : Motoracing au poignet

Aujourd’hui, le triomphe de l’acteur – après neuf ans d’efforts et d’engagement – coïncide exactement avec le 50e anniversaire de la première victoire de l’équipe Gulf au Mans. Quelques jours avant d’affronter l’asphalte du célèbre circuit, un programme spécial avait été concocté pour l’ambassadeur : visite du musée de l’Automobile de Monaco dont TAG Heuer est partenaire, rencontre avec la princesse Caroline de Monaco et Jack Heuer, président honoraire de la marque suisse et arrière-petit-fils du fondateur. Ensuite, road trip vers le circuit du Luc (Var) au volant de la Porsche 911 RS vert vipère de la collection privée de voitures rares du prince Albert II de Monaco. Surnommé « le Prince aventurier », celui-ci aimait, chaque année, sillonner la France. Patrick Dempsey a suivi très exactement le parcours tracé au crayon par le monarque monégasque ! Sur une carte de 1904 exposée au musée et restaurée par TAG Heuer…

www.tagheuer.com

CIM Internet