Paris Match Belgique

Les horlogers 
au secours des océans

Une tortue piégée par le nylon des filets dérivants. | © PPR/Marine Photobank

Montres

Pollution, coraux en perdition, plastique menaçant la vie sous-marine : l’heure tourne pour le milieu océanique. Manufactures et marques suisses aident à ralentir le compte à rebours.

Chaque année, 8 millions de tonnes de plastique se retrouvent dans les eaux des océans. Récemment, en Thaïlande, une baleine en est morte. Plus souvent, il s’agit de tortues qui croient se régaler de méduses au lieu de sacs plastiques. On a beau décider d’interdire, au niveau européen, pailles, coton-tiges et couverts jetables, il faut se retrousser les manches.

L'heure du grand saut 

Message reçu chez les horlogers. Breitling annonce son partenariat avec l’ONG Ocean Conservancy, qui lutte pour la propreté des plages et la santé des océans à l’échelle mondiale. Une pro en la matière. Depuis 1986, elle a récolté près de 104 000 tonnes de déchets grâce à 12 millions de volontaires. Nouvelle étape : un recyclage aussi écologique que possible. Financé, en partie, par la vente d’une future série limitée Superocean Héritage : la légendaire plongeuse Breitling, qui a fêté ses 60 ans en 2017.

Lire aussi > Chronomètre ou chronographe : les mots justes

En attendant, la belle subaquatique réserve d’impressionnantes versions 44 mm aux amateurs. La marque Certina est particulièrement sensible au sort des tortues marines : depuis 1959, l’une d’elles incarne son système de protection DS Concept, synonyme de fiabilité et de résistance horlogères. L’an dernier, l’entreprise suisse s’est alliée au Sea Turtle Conservancy, basé en Floride. Ses passionnés multiplient les opérations de préservation, sensibilisation, recherche et éducation. Certina accompagne leur projet de suivi de la migration des tortues dans les Caraïbes. D’où l’édition spéciale d’une montre de plongée à prix ultra-accessible : la DS Action Diver.

Certina éd. spéciale DS Action Diver, acier 43 mm, mouvement Powermatic 80, réserve de marche 80 heures, étanchéité 300 m, verso gravé logo Sea Turtle Conservancy.

Recyclage et sensibilisation

Le groupe Richemont lance Baume, marque web budget-friendly de montres respectueuses de l’environnement. Design minimaliste, multiples variantes à la carte, calibres automatiques ou quartz, matériaux revalorisés ou recyclés. Le plastique des océans récolté par son partenaire Waste Free Oceans servira aussi.

De gauche à droite : Breitling Superocean Héritage II Chronographe 44 mm, acier, calibre automatique manufacture, 70 heures de réserve de marche, étanchéité 200 m. Baume Monaco Calibre 11 Edition Spéciale Gulf : 39 mm d’acier, fonction chronographe, remontage automatique, index Super-Luminova avec pointe rouge, étanchéité 100 m, bracelet en veau perforé bleu et surpiqûres orange. Blancpain Fifty Fathoms Ocean Commitment III. Acier 40 mm, calibre manufacture, étanchéité 300 m, 250 exemplaires. 

Rendons à Neptune ce qui appartient à Neptune : la manufacture Blancpain est une pionnière de la sauvegarde des océans. Depuis 2012, elle y sensibilise plus de 360 leaders du monde entier via son sponsoring du World Ocean Summit, un forum de haut rang sur l’économie des océans. En 2018, Blancpain soutient son nouvel agenda de mesures accélérées. Citons le programme The Protectors, visant à convertir 30 % des eaux de la planète en zones marines protégées d’ici 2030. La maison suisse offre d’y participer en devenant l’acquéreur d’une des 250 montres de plongée Fifty Fathoms spécialement dédiées. 1 000 euros seront reversés par pièce vendue, et les propriétaires seront invités aux événements privés et conférences scientifiques Blancpain.

CIM Internet