Paris Match Belgique

L'horloger Hublot remporte le Mondial 2018

Durant le Mondial, Hublot a, une nouvelle fois, confirmé sa suprématie sur le terrain. | © Unsplash

Montres

Façon de parler, bien sûr, pour résumer ses engagements et investissements 100 % foot.

La XXIe Coupe du monde de football a réservé bien des surprises et d’autres nous attendent sans doute, encore inconnues au moment où s’écrivent ces lignes. Une chose est sûre : Hublot a, une nouvelle fois, confirmé sa suprématie sur le terrain.

Celui de la visibilité ? A chaque match, les quatrièmes arbitres brandissent, en effet, une montre géante où le nom de la marque suisse s’affiche en toutes lettres : le panneau des temps intermédiaires. On estime que ce break de quinze secondes, multiplié par les 64 rencontres jusqu’à la finale, frappe la rétine de milliards de personnes pendant vingt minutes. "Nul ne peut ignorer que nous fabriquons des montres", conclut le CEO Ricardo Guadalupe.

Une montre spéciale pour épauler les arbitres du Mondial

Outre ce formidable accélérateur de reconnaissance, la manufacture déploie aussi sa technologie de chronométreur officiel. Pour la première fois, les arbitres ont reçu une montre chrono chargée de les aider par vidéo-assistance. Conçue à la demande de la FIFA, la Big Bang Referee 2018 Fifa World Cup Russia envoie un signal aux arbitres dès qu’un joueur marque. Son dispositif électronique relaie les infos des caméras placées autour du terrain pour suivre Ð de façon sûre Ð les trajectoires du ballon. Hublot gagne à équiper les referees, car l’investissement footballistique se heurte à un sérieux inconvénient : les joueurs ont l’interdiction absolue de porter une montre lors des matchs !

Le panneau, façon montre Big Bang, brandi à bout de bras pour afficher les temps intermédiaires. Au poignet de l’arbitre, une montre qui va l’avertir dès qu’un but sera marqué. Sans discussion, car directement reliée aux caméras qui suivent toutes les trajectoires du ballon. DR

Pelé et Maradona, amis de Hublot

Depuis 2006, la marque compense en s’affichant de plus en plus dans la planète foot. Contrats avec des joueurs, sponsoring de clubs fameux (Juventus, Chelsea, Benfica, Ajax), partenariat officiel ou technique de "la crème des crèmes des compétitions" (UEFA Euro, Europa League, Champions League, Mondial FIFA). Pour véhiculer une image positive, Hublot compte dans son team de "friends of the brand" les légendes Maradona et Pelé, le champion de France 1998 David Trezeguet et l’entraîneur Mourinho. Le tout, résumé en un slogan : "Hublot Loves Football".

Lire aussi > Les horlogers au secours des océans

La Coupe du monde booste les ventes

Rien d’évident au départ : l’entreprise a en effet été la première marque horlogère de luxe à s’engager dans le sillage du ballon rond. Le CEO de l’époque, Jean-Claude Biver, a eu un sacré flair pour oser un tel tir au but face aux codes du foot alors jugés trop populaires. "Entre 2003 et 2013, lorsque nous avons déployé cette stratégie globale, les ventes sont passées de 30 millions à 500 millions de francs suisses."
Les retombées du Mondial 2018 s’annoncent, elles aussi, énormes. Les 2 018 exemplaires de la version "civile" de la Big Bang des arbitres ont dû faire monter le curseur ! Cette montre connectée indique en temps réel les informations décisives des matches et, bien sûr, chaque but marqué. Alors, l’écran vibre et affiche "GOAL". Jusqu’au 15 juillet, le graal des émotions continue.

La très connectée Big Bang Referee 2018 World Cup Russia. Son cadran, qui s’adapte aux couleurs de chaque pays, offre une foule de notifications. Coups d’envoi, cartons jaunes et rouges, changements de joueurs, nom des buteurs, temps de matchs, etc. 2 018 exemplaires. DR

Plus d'information sur www.hublot.com.

CIM Internet