Paris Match Belgique

Montres colorées : Quand la haute horlogerie se met au vert

Image d'illustration. | © Pexels

Montres

Feu vert à volonté : la haute horlogerie sort sa « green card » pour être dans le ton 2019.

Après la vague bleue, le vert tient enfin son heure de gloire grâce aux manufactures exposant au SIHH de Genève. Le thème chromatique s’y déclinait en all-over, par petites touches, dans un esprit aventurier ou militaire. Il n’a, toutefois, rien d’une jeune pousse : Rolex lui est fidèle depuis longtemps. Les collectionneurs ont d’ailleurs donné à sa Submariner 11610LV le surnom évocateur de « Kermit », la grenouille acidulée du « Muppet Show » des années 1970.

L’écologie remet les pendules à l’heure

Si tous les voyants sont au vert, il y a une raison : le renouveau fort de l’écologisme. La mission des horlogers serait-elle de minuter l’urgence à prendre soin de la nature ? La manufacture indépendante H. Moser l’affirme avec une ahurissante concept watch envahie de végétaux, mousses et lichens des alpages suisses… à arroser matin et soir ! N’espérez pas la jardiner : l’audacieuse maison helvète l’a créée dans le but d’annoncer une production 100 % éco-responsable d’ici fin 2019. Chez Montblanc, l’appel de la nature est lancé – façon vintage – par les nouvelles 1858 automatiques. Leur esthétique, issue des montres de poche et chronographes Minerva des années 1920 et 1930, allie bronze et cadrans d’un vert kaki très « escapade en forêt ». Piaget préfère l’éclat émeraude pour électriser l’élégance de son icône masculine du sport chic : l’intemporelle Polo Piaget, née en 1979 et remusclée en finesse en 2016.

De la nature à l’aventure

IWC fait aussi décoller la tendance green avec la nouvelle escadrille de ses Montres d’Aviateur : la ligne Spitfire. Chaque modèle en bronze (automatique, chronographe, timezoner, UTC/second fuseau horaire et quantième perpétuel) arbore un superbe vert olive évoquant le légendaire avion de chasse britannique. L’emprunt s’arrête là, car l’allure s’inspire davantage de la Mark 11, une montre de navigation produite à partir de 1948 pour la Royal Air Force et portée par de nombreux pilotes. Disponible aussi avec cadran noir et boîte d’acier, l’ensemble de la gamme se voit motorisé de calibres de manufacture, un hommage de l’ingénierie horlogère de haut vol IWC à l’ingénierie aéronautique. Parmi ces mouvements robustes et fiables, un solide chronographe parvient à se glisser dans le périmètre serré d’un boîtier de 41 mm. Une prouesse à souligner.

L’élégance éclatante du cadran émeraude de la Polo Piaget (acier, 42 mm, automatique, bracelet alligator), la nuance olive vintage de la Montre d’Aviateur IWC Spitfire Chronographe (bronze, 41 mm, automatique).

Lire aussi > Montblanc ou l’élégance vintage

La couleur verte peut se la jouer camouflage et « action man » : Audemars Piguet ose et réussit ce parti pris qui rajeunit instantanément le best-seller maison, le chronographe Royal Oak Offshore. Avec un cadran méga-tapisserie, une lunette céramique vert vif et un bracelet en caoutchouc aux motifs bodybuildés, il ne passe pas inaperçu. Au rayon militaro-sportif, ça verdit encore du côté de Panerai et de sa spécialité, les montres sous-marines professionnelles. La plus latine des manufactures suisses a grandi en équipant les forces spéciales de la marine italienne. Ce partenariat historique et héroïque l’autorise à décorer de fluorescences d’un vert militaire intense son iconique Submersible, gainée d’une combi’ noire de carbotech. Un matériau à base de fibres de carbone, plus léger que le titane et plus résistant que l’acier. Les 33 exemplaires surlignés de vert permettront à leurs heureux propriétaires de vivre une expérience incroyable : une session d’entraînement avec le Combusin, le groupe de plongeurs commandos de la marine militaire italienne…

Le camouflage kaki oversize du chronographe Royal Oak Offshore (acier, 44 mm, automatique, 400 exemplaires), le vert commando de la Panerai Submersible Marina Militaire (47 mm, carbotech, automatique, réserve de marche de trois jours, bracelet caoutchouc, 33 exemplaires, et version noir intégral, non limitée).
CIM Internet