Paris Match Belgique

3 montres qui célèbrent l’horlogerie libre et impertinente d’Hermès

L'Arceau L'Heure de la Lune. | © Hermès

Montres

Une création de haute horlogerie, une nouvelle égérie du style, une icône logotypée de pierres joaillières. Entre elles, la même élégance désinvolte.

Leur décontraction insouciante révèle l’ADN de l’horlogerie Hermès : une maîtrise de la technique et de l’esthétique, alliée à la volonté de détourner les traditions de la lecture du temps. Celle-ci est simple, 
graphique, mais singulière.

Lire aussi > Horlogerie Hermès : L’excellence au galop

Première démonstration avec L’Arceau L’Heure de la Lune, expression décalée d’une complication classique, la phase de lune. Exit l’affichage habituel par guichet : deux lunes de nacre, enchâssées dans le fond d’aventurine ou de pierre de météorite, se partagent la surface du cadran. Leur rôle : l’affichage simultané des lunaisons aux hémisphères Nord et Sud. L’une, à 12 heures, s’orne d’un Pégase – cheval ailé rappelant les origines équestres d’Hermès –, l’autre, à 6 heures, reflète en détails la surface lunaire vue de l’hémisphère Nord. Magie et réalité se confondent d’autant plus que le cycle lunaire évolue grâce à un subtil jeu de cache-cache. Les deux compteurs de l’heure et de la date sont mobiles pour masquer/révéler les disques de la double lune. Leur danse, qui survole le cadran en 59 jours, est chorégraphiée par un module exclusif de 117 composants, intégré à un mouvement manufacture Hermès. Le jeu mécanique, objet d’un dépôt de brevet, ne dévoile rien de sa complexité : le spectacle technico-poétique laisse la place au rêve. Rien qu’au rêve.

Merci, Henri

L’Arceau, transformée en cirque lunaire par Takahiro Kurashima, est née en 1978 sous le crayon débridé d’Henri d’Origny. Partageant avec Hermès le « H » de son prénom, le designer est, entre autres, à l’origine de plus de 40 Carrés et 1 000 cravates. On lui doit aussi d’avoir bousculé avec élégance les codes horlogers avec L’Arceau, montre ronde aux attaches en forme d’étrier, dont les chiffres inclinés évoquent toujours le galop d’un cheval.

En apesanteur sur un ciel d’aventurine, les deux compteurs mobiles (heure et date) gravitent autour du cadran en 59 jours pour cacher/révéler les deux lunes de nacre. 
Et, ainsi, afficher les lunaisons dans les hémisphères Nord et Sud. Or gris, remontage automatique, 100 exemplaires.

En 1991, il imaginait « un carré dans un rectangle » : la Cape Cod. Chic et impertinente, rigoureuse et graphique. Cette figure de proue stylistique Hermès, icône incontournable des années 1990, n’a cessé de se réinventer avec fantaisie au poignet des femmes. A présent, elle s’amuse de ses propres codes en arborant la typographie moderne d’un logo décentré pavé de matières précieuses : le fameux maillon « chaîne d’ancre », scintillant de spinelles noirs et d’aventurine, ou de nacre et de diamants.

Etrier renversé ou vaisseau du futur ?

La question peut se poser en découvrant la nouveauté star 2019 : le Galop d’Hermès. D’un côté, le boîtier provient d’une observation détaillée des collections de harnachement. De l’autre, ses courbes aérodynamiques d’or ou d’acier (avec ou sans diamants) coïncident avec la modernité de demain. A l’origine de cette hybridation, le designer Ini Archibong. De la technicité de l’étrier, il a fait une épure fonctionnelle, un habitacle fendant l’espace-temps. Angles gommés, travail sur la lumière, typographie progressive et dernier indice d’espièglerie, la couronne de remontoir à 6 heures. Alors, montre, bijou, galet ? Philippe Delhotal, directeur création et développement horloger, répond : « Galop d’Hermès est un objet de style, affranchi de tout formalisme. » Masculin-féminin, précisons-le.

De g. à dr. : Une forme inédite, fluide, aérodynamique : l’étrier renversé de la nouvelle Galop d’Hermès (Elan 
dans l’acier ou l’or du temps, avec ou sans diamants, quartz). Cape Cod Chaîne d’Ancre : le maillon emblématique d’Hermès (créé en 1938), décalé et incrusté de nacre et 71 diamants, s’arrime à l’élégance désinvolte. Acier, quartz, bracelet alligator chantilly.

Plus d’informations chez Hermès 
50 boulevard de Waterloo, 
1000 Bruxelles ou sur www.hermes.com.

Mots-clés:
horlogerie hermès
CIM Internet