Paris Match Belgique

Horlogerie : Tissot se met à l’heure du maillot jaune

Tissot et le Tour de France, partenaires particuliers. | © Tissot

Montres

Eddy Merckx l’a porté 111 fois, Tissot en habille deux éditions limitées : Tour de France et T-Race Cycling.

Côté légitimité, l’horloger suisse peut se le permettre puisqu’il est également le chronométreur officiel –  et de très haut niveau – du Tour de France. Au cours de l’épreuve cycliste internationale la plus regardée, certaines arrivées se jouent parfois à quelques millièmes de seconde ! Si la Belgique a accueilli plus de dix fois le Tour de France, elle n’avait pas eu droit à cet honneur depuis 1958.

Lire aussi > Bruxelles au rythme du Tour de France en 10 photos

La raison ? Les organisateurs y ont vu l’occasion parfaite de rendre hommage à Eddy Merckx. Il y a cinquante ans exactement, notre compatriote endossait, dès le deuxième jour de la Grande Boucle, le premier de ses 111 maillots jaunes. A 24 ans, chez lui, à Woluwe-Saint-Pierre, et déjà nanti d’un sacré palmarès : champion du monde, triple vainqueur de Milan-San Remo, héros du Tour des Flandres, de Paris-Roubaix, du Tour d’Italie…

Deux étapes 100 % belges

Dédié au « Roi Eddy », le Grand Départ 2019 lancera les 192 kilomètres d’un aller-retour Bruxelles/Charleroi. Le lendemain, place au contre-la-montre par équipe au cœur de la capitale. Les Bruxellois pourront suivre les coureurs dans le tracé urbain dessiné par des spécialistes de l’effort collectif. Peu de spectateurs se doutent du gigantesque défi logistique que représente le chronométrage d’une étape. Deux tonnes de matériel à démonter pendant la nuit, pour tout réinstaller le matin suivant !

Ligne d’arrivée, dans le Chronopole Tissot : ordinateurs et écrans des chronométreurs sont prêts pour photographier les coureurs à une fréquence de 10 000 images par seconde !

Tissot et son équipe Swiss Timing utilisent de nombreux systèmes à la pointe de la technologie : chronomètre, cellule d’arrivée, photofinish, transpondeurs, ordinateurs. Le tout systématiquement doublé par sécurité. Un mot d’explication sur les « transpondeurs » ? Ces dispositifs fixés sur les vélos permettent d’identifier les cyclistes à l’arrivée. Une antenne capte leurs signaux et un décodeur les dispatche aux ordinateurs de chronométrage de la salle de contrôle. Doté de caméras, le système peut produire 10 000 images par seconde. Soit une photo finish dont la précision peut aller jusqu’au 10 000e de seconde.

Lire aussi > Tour de France : Petits secrets et grands défis de Tissot, chronométreur officiel

A côté des chronométreurs, le jury officiel du Tour de France valide les classements… à l’aide de chronomètres manuels ! Avantage du système des transpondeurs : les données sont traitées en temps réel et aussitôt diffusées aux chaînes TV, applications mobiles et réseaux sociaux. Presque de la routine pour Tissot, spécialiste des épreuves de cyclisme sportif depuis plus de cinquante ans.

Dernière précision : le Tour de France célèbre le centenaire de la célèbre et tant convoitée tunique jaune. Une raison supplémentaire pour arborer les deux collectors Tissot : le Chrono XL édition spéciale Tour de France et le chronographe T-Race Cycling.

Plus d’infos sur www.tissotwatches.com

CIM Internet