Paris Match Belgique

Horlogerie : Le sport chic nautique selon Michel Herbelin

La Newport de Michel Herbelin. | © DR

Montres

Inspirée par les voiliers transatlantiques, son emblématique Newport a le vent (sport chic) en poupe.

Entreprise traditionnelle française du Haut- Doubs, Michel Herbelin a réussi, il y a trente et un ans, l’objectif de toute marque horlogère : créer une montre identifiable au premier regard. Boîtier façon hublot, index profilés comme une coque de navire, roue marine sur le cadran et la couronne, la Newport demeure la figure de proue d’une maison toujours familiale et indépendante. Pourquoi cet ADN marin, alors que les ateliers Michel Herbelin n’ont jamais quitté – depuis 1947 – le bourg de Charquemont, situé à 865 mètres d’altitude ? Brumes et neige l’hiver, pâturages l’été… mais une localisation néanmoins stratégique : la région, proche de la Suisse, est dédiée à la fabrication horlogère. La proximité des fournisseurs de composants permet d’y contrôler au mieux la production.

Lire aussi > Horlogerie : La déclaration d’amour de Panerai à la navigation et la plongée

Retour en 1988 : Jean-Claude Herbelin, fils du fondateur, cherche une collection capable d’incarner les valeurs et le patrimoine horloger de l’affaire familiale. Côté loisirs, c’est un passionné de voile. Voilà comment la Newport a ancré la marque dans l’univers nautique et lui a apporté une renommée mondiale. Aujourd’hui, la troisième génération des Herbelin maintient le cap d’une horlogerie de belle facture à prix accessible : des montres créées, assemblées et réglées en Franche-Comté.

Navigation au long cours

Au fil du temps, la montre amirale (dont le nom évoque la course de l’America’s Cup) a été déclinée en multiples versions homme et femme, à mouvements suisses quartz ou automatiques. Modernisée en 2007, redessinée en 2010, connectée en 2017, elle a conservé, contre vents et marées, un esprit fort. Son trentième anniversaire a fourni l’occasion d’une ultime réinterprétation contemporaine et d’un collector très affûté, la Newport Squelette. L’inspiration est, cette fois, l’architecture des navires furtifs : boîtier acier PVD gris anthracite à trois facettes, couronne conique, index imposants et vue plongeante recto/verso sur le mécanisme.

De g. à dr. : G. Clément Porquerolle’s Classic 2018 YCP : Les deux versions éditées à 100 et 150 exemplaires : acier, 43,5 mm, bracelet en caoutchouc FKM ultrarésistant, calibre automatique, réserve de marche de 42 heures, étanchéité 100 mètres, 2 490 €. Malgré son mécanisme transformé en dentelle, la Newport Squelette est pensée pour être portée dans l’action. Acier PVD anthracite,
 42 mm, calibre automatique finitions Côtes de Genève et décors perlés, réserve de marche de 38 heures, bracelet caoutchouc FKM, étanchéité 100 mètres. 500 exemplaires, 2 450 €.

L’observation de l’orchestration complexe des composants et rouages est toujours fascinante. Dans le cas de la Newport Squelette, elle l’est doublement : le mouvement reprend la géométrie d’une barre à roue. Pour un maximum de transparence, la masse oscillante du remontage automatique a aussi fait l’objet d’un soin particulier. L’édition, limitée à 500 exemplaires, inaugure un nouveau calibre Swiss made adapté aux boîtiers de grande dimension : le Sellita SW400-1.

Ancrée dans l’univers de la voile

En juin, la marque a célébré sa cinquième année de partenariat avec la Porquerolle’s Classic : un grand rassemblement de yachts classiques en baie d’Hyères. Les plus beaux voiliers et gréements historiques de Méditerranée sont invités à s’y affronter durant trois jours. L’élégance de la régate méritait bien la création d’une nouvelle Newport : un chronographe tri-compax avec compte à rebours. Cette spécialité horlogère visualise le temps restant sur cinq et dix minutes avant le départ. Les férus de records peuvent également calculer leur vitesse moyenne sur l’eau grâce à l’échelle tachymétrique graduée en rouge de 60 à 400 km sur le rehaut du cadran.

Partenaire de la Porquerolle’s Classic depuis 2015, la marque horlogère française a célébré cet anniversaire avec le lancement de la Newport Chronographe Automatique Régate. L’affichage spécifique permet de suivre le compte à rebours d’avant-départ, tandis que sonallure fraîche et tonique a de quoi séduire les passionnés de voile.

Michel Herbelin propose la Newport Chronographe Automatique Régate en deux versions : cadran bleu brossé vertical et bracelet blanc pour l’une, cadran bleu grainé et bracelet bleu pour la seconde. Lédition est limitée à 100 et 150 exemplaires : les amateurs sont priés d’avoir l’esprit de compétition !

CIM Internet