Paris Match Belgique

Horlogerie : Quand Bell & Ross s’inspire des iconiques bombers d’aviateurs

Créé en 1958 pour les pilotes 
de l’US Air Force, le blouson nylon kaki et orange est une icône de mode depuis les années 70. Aujourd’hui, son ergonomie inspire chaque détail de la BR 03-92 MA-1, taillée dans une céramique légère inrayable. | © DR

Montres

Looping sur les dernières versions collectors de l’iconique montre-pilote carrée BR 03-92.

On peut la juger carrément belle, la BR 03-92 n’a pourtant pas été créée dans le but de faire rugir le look à fond les manettes. Elle est issue d’une recherche de la montre utilitaire idéale, fonctionnelle et lisible au quart de seconde. Dès sa fondation en 2005, la maison française Bell & Ross s’est détachée des codes de l’horlogerie traditionnelle avec une idée simple : transformer l’horloge du cockpit d’un avion en montre-bracelet. Au-delà de l’originalité du concept, les co-fondateurs de la marque – l’ex-banquier d’affaires Carlos Rossilo et le designer Bruno Bellamich – se sont imposés une discipline quasi militaire pour équiper également pilotes et experts de l’armée de l’air.

Lire aussi > Horlogerie : La déclaration d’amour de Panerai à la navigation et la plongée

En répondant aux cahiers des charges les plus stricts des professionnels, le duo (décoré de la Légion d’Honneur en 2012) a fait naître une icône qui n’oublie jamais son briefing de montre-instrument. Le staff créatif et administratif œuvre en plein Paris, mais la production a depuis longtemps atterri en Suisse. Plus précisément, à la Chaux-de-Fonds, cité 100 % horlogère classée par l’Unesco et adoptée par bon nombre de manufactures. Voilà le plan de vol de l’une des plus belles success stories de l’horlogerie (mécanique) contemporaine !

Affichage pratique

La marque franco-suisse a continué son exploration de l’outillage aéronautique en développant d’autres modèles high-tech entre 2011 et 2013 : la BR01 Radar, la BR01 Altimeter et la BR01 Climb. Si la volonté d’affichages innovants échappés des cockpits perdure en 2019, l’ambiance est davantage au minimalisme. Afin d’offrir une lisibilité extrême, la nouvelle BR03-92 BI-COMPASS reproduit très exactement le graphisme des instruments de bord. Le cadran comporte une petite « marche » dédiée aux minutes et un disque mobile indépendant indique les heures via un triangle vert. Ce design représente plusieurs défis techniques : il a fallu créer un disque ultra léger peu gourmand en énergie (pour ne pas réduire la réserve de marche), développer de nouveaux matériaux (pour qu’il ne se déforme pas en tournant) et, enfin, le régler au micron près. Le code couleur est, lui aussi, au service de la fonctionnalité : la céramique noire mate du boîtier rend le cadran plus facile à lire (en éliminant les reflets), les heures s’affichent en bleu-vert photoluminescent, les minutes s’égrènent en blanc cassé ou « coquille d’œuf », teinte que l’on retrouve sur les instruments des avions de l’US Air Force.

Bell & Ross a forgé sa réputation de performance en conférant à ses montres-instruments les caractéristiques des cadrans du tableau de bord : forme carrée, typographie fonctionnelle, robustesse.

Bomber au poignet

Boîtier en céramique kaki foncé, affichage orange via une construction « en sandwich » du cadran, bracelet réversible orange/kaki : le célèbre blouson d’aviateur MA-1 en nylon bicolore semble s’être réincarné dans l’iconique montre carrée. Saviez-vous qu’il fut à l’origine (vers 1950) conçu comme un équipement de sauvetage des pilotes américains ? Sa doublure orange devait servir de balise en cas d’accident. L’adoption généralisée des avions à réaction capables d’atteindre des altitudes élevées (donc, beaucoup plus froides) lui ouvrit la porte des cockpits, désormais plus compacts. Exit les blousons de cuir et d’épaisse peau lainée, devenus trop encombrants et susceptibles de geler en vol. Les designers se sont inspirés des attributs distinctifs et de l’ergonomie du MA-1 pour lancer une version particulièrement dynamique de la BR 03-92. Elle risque de plaire autant aux passionnés de l’Age d’or de l’aviation qu’aux amoureux du style.

De g à dr. : Deux niveaux, deux couleurs pour les minutes et les heures : la lisibilité poussée à l’extrême et le design minimaliste de la BR03-92 BI-COMPASS cachent la complexité de son mécanisme. 42 mm, céramique noire mate, affichage luminescent, remontage automatique, date. 999 exemplaires. Version tonique de la montre d’aviateur : la BR03-92 MA-1 s’habille d’un bracelet réversible orange et kaki en cuir et toile synthétique ultra résistante. 42 mm, céramique kaki mate, calibre automatique avec date, affichage luminescent. 999 exemplaires.
CIM Internet