Paris Match Belgique

Horlogerie : Longines s’offre un « Record » d’élégance avec Kate Winslet et Simon Baker

Kate Winslet et Simon Baker incarnent à la perfection l’élégance de Longines. Chacun porte l’une des nouvelles montres bicolores automatiques Record acier et or rose, disponibles dans une large variété de cadrans. | © Longines

Montres

Mécaniques ou à quartz, les Longines illustrent les valeurs d’élégance et d’excellence de la marque suisse.

Elle a beau avoir pour emblème un simple sablier depuis 1832 (tout de même paré d’une paire d’ailes majestueuses), la maison horlogère doit sa réputation à son éternelle quête de précision et d’élégance classique. Le 15 juin dernier, un double événement le rappelait au château de Chantilly : la première séance photo en duo de ses « Ambassadeurs de l’élégance » Kate Winslet et Simon Baker, plus la présentation des modèles bicolores de la collection Record.

Lire aussi > Les montres royales de Breguet sont chargées d’histoire

En parfaite adéquation avec la philosophie de la marque, cette ligne bénéficie d’un progrès horloger. Chaque montre, pour homme ou femme, abrite un mouvement automatique équipé d’un spiral en silicium qui lui vaut d’être certifiée chronomètre par l’exigeant institut suisse COSC. « Silicium » : un mot qu’adore le charismatique patron de Longines, Walter von Känel. À 78 ans, l’ex-colonel de l’armée suisse suit toujours l’ordre donné en 1984 par Nicolas Hayek, le fondateur du Swatch Group : « Sois le premier dans ta plage de prix abordables.»

Tradition horlogère en mouvements

La force de frappe du groupe horloger permet ainsi à Longines d’offrir la haute technologie du silicium dès 1 860 euros. Ce matériau insensible accroît la précision de la marche en évitant la « magnétisation » du mouvement. Un risque de dérèglement lié à l’omniprésence actuelle des champs magnétiques émis par les nombreux objets du quotidien. Dans la liste du coupables, téléphones portables, ordinateurs, tablettes… mais aussi grille-pain, frigos et fours à micro-ondes. « L’ennemi public de la montre d’aujourd’hui, c’est le magnétisme », conclut le colonel von Känel.

De g. à dr. : Esthétique sobre d’un cadran « grain d’orge » et phases de lune avec calendrier. Une aiguille y indique le jour, animée par un mouvement automatique exclusif (64 heures de réserve de marche). Master Collection, acier 42 mm, 2 120 €. Elégance intemporelle et précision d’un spiral en silicium amagnétique : Longines Record Automatique acier et or rose, 26 ou 30 mm.

Si la collection Record demeure le véritable visage de la maison suisse, la Master Collection en incarne également la tradition. La ligne, d’une esthétique épurée, vient de s’enrichir d’une intéressante « phases de lune ». L’indicateur du cycle lunaire s’y ourle d’un calendrier sur lequel une aiguille pointe le jour en cours, le tout orchestré via un nouveau mouvement automatique qui délivre 64 heures de réserve de marche. Un bel équilibre entre excellence technique et élégance intemporelle, pour une complication que tout amateur d’horlogerie se doit de posséder.

20% de quartz

Ces 20 % de montres à quartz, Walter von Känel n’en rougit pas. Au contraire. Il venait juste de rejoindre l’entreprise lorsque Longines lança en 1969 l’UltraQuartz, la première montre-bracelet à quartz analogique prévue pour être produite en série. « Nous avons aussi été précurseurs avec le mouvement V.H.P., qui avait des performances supérieures au quartz traditionnel. » Explication ? En 1984, le V.H.P. a atteint des records de précision en empêchant le quartz de se dilater sous l’effet des différences de température.

Lire aussi > Les plus belles montres-bijoux de l’automne

Depuis 2017, un nouveau perfectionnement corrige l’influence du magnétisme. Walter von Känel fait la démonstration en personne : il pose une montre à quartz sur son téléphone portable et celle-ci s’arrête. Il la reprend et elle redémarre en ayant, bien sûr, perdu quelques secondes. « Mais nos montres Conquest V.H.P. rattrapent automatiquement le temps perdu. Un système réinitialise leurs aiguilles après chaque exposition à un champ magnétique. » Cet aboutissement supplémentaire (couplé à un calendrier perpétuel et à une durée de pile extra-longue) confirme la place importante de Longines dans l’histoire du quartz.

CIM Internet