Paris Match Belgique

Citizen revient donner l’heure à la Belgique, avec l’aide d’Ice-Watch !

Le nom Citizen a ainsi laissé une forte empreinte dans l’inconscient collectif. Au fil du temps, Citizen avait presque disparu des vitrines des horlogers belges… | © ©DR

Montres

« Soyez à l’heure de votre temps , portez une Cccci-ti-zen… » zozotait l’acteur français Francis Perrin dans des publictés des années 80. Citizen, c’est aussi la montre du « Grand Bleu », film culte des Eightie’s : Jean Reno portait une Aqualand, l’iconique montre de plongée de la marque.

 

Le nom Citizen a ainsi laissé une forte empreinte dans l’inconscient collectif. Au fil du temps, Citizen avait presque disparu des vitrines des horlogers belges… « Mais, ça c’était avant » que Templus (filiale de distribution en France et au Belux) ne lui donne un second souffle via une sélection Premium. Pour reconquérir les marchés français et belges, elle a eu l’idée de faire appel à la force de vente d’Ice-Watch.

Leur joint-venture ayant démarré en septembre dernier, plus de deux cents détaillants proposent à nouveau la marque en Belgique ! C’est donc le bon moment pour découvrir ce qu’est Citizen aujourd’hui. Saviez-vous qu’elle est plus que centenaire et qu’elle embarque des innovations majeures ? Notamment, le mouvement Eco-Drive alimenté par la lumière et le Super Titanium cinq plus résistant que l’acier. A l’origine de ces prouesses technologiques, on trouve l’un des principaux acteurs mondiaux de l’horlogerie : le groupe nippon Citizen.

Coté en bourse à Tokyo, il pèse 3,9 milliards de dollars de chiffre d’affaires, devant Seiko et Casio. En partie, grâce à sa filiale Miyota, fournisseur mondial de mouvements à quartz. De quoi largement acquérir, en 2016 et 2014, deux manufactures suisses traditionnelles : Frédérique Constant à Genève, Lajoux-Perret à la Chaux-de-Fonds.

Lire aussi >March LA.B : La French touch du rétro

Promaster Aqualand 200 m : elle affiche simultanément l’heure et la profondeur de l’eau jusqu’à 70 mètres. Edition limitée 30e anniversaire acier noir et or, 46 mm, technologie Eco-Drive, bracelet uréthane, 529 €. ©Citizen

Zoom sur les collections

A qui s’adressent les montres Citizen ? Yohan Buzy, Directeur Général Templus, répond : « à un public très large ! Le passionné d’horlogerie qui souhaite s’offrir une montre technologique ou mécanique, Monsieur ou Madame Tout le Monde voulant une belle montre, avec un nom légitime et rapport qualité-prix imbattable. Le prix moyen est, en effet, de 289 € ».

Famille numéro 1 : la collection sportive professionnelle Promaster. Depuis son lancement en 1989, elle est emblématique de la marque japonaise et demeure un classique auprès des sportifs et baroudeurs. Côté plongée, elle a fêté ses trente ans avec la Promaster Aqualand dotée d’une alarme de décompression et d’un affichage de la profondeur d’eau maximale. La Promaster Marine, aussi étanche à 200 mètres, se motorise d’un mouvement automatique. « La ligne Mechanical propose également des montres automatiques, à partir de 169 € ! », précise Yohan Buzy.

 

Elégante par sa forme coussin, la Citizen Mechanical est l’une des montres automatiques les plus accessibles du marché. Acier 42 mm, 169 €. ©Citizen

La technologie Citizen se déploie dans deux must-have : la gamme Radio Controlled qui capte les signaux radio pour régler l’heure et la date, la gamme Satellite Wave qui utilise des signaux satellite GPS pour afficher l’heure et la date exactes partout dans le monde. Les collections plus classiques, homme et dame, ont la particularité d’être toutes équipées de mouvements Eco-Drive.

Citizen a créé ce système en 1976, devenu très actuel à l’ère ‘save the planet’. Les piles au lithium qui polluent énormément y sont remplacées par un accu renouvelable tous les 6 à 8 ans. En captant la lumière solaire ou artificielle, il recharge le mouvement et lui permet de fonctionner, en pleine charge, durant 180 jours minimum…

 

Et donc, taillée pour l’aventure ! Promaster Land Tough, ultra-résistante, antimagnétique, hypoallergénique. Acier 42 mm, Eco-Drive, 329 €. ©Citizen

INFOS
www.citizenwatch.eu/fr/

 

CIM Internet