Paris Match Belgique

Tag Heuer : luxe numérique

Faire apparaître au poignet les chronographes automatiques TAG Heuer les plus prisés ! L’héritage du chronométrage et les codes esthétiques intemporels de la marque ont servi de source d’inspiration pour le développement des cadrans. | © TAG Heuer

Montres

L’horloger suisse lance sa troisième génération de montres connectées de luxe. Elégantes, intuitives, pratiques…


Une montre connectée peut-elle être pensée et conçue avec le même soin du détail qu’un garde-temps mécanique ? Réponse affirmative chez TAG Heuer ! Il y a cinq ans, la marque a été la première à miser sur le potentiel des smart watches haut de gamme. Aujourd’hui, l’arrivée de la TAG Heuer Connected confirme sa position de leader dans un marché de plus en plus disputé. Cette montre s’annonce comme une combinaison du meilleur de deux mondes.

D’un côté, des fonctions technologiques dont la navigation réétudiée en profondeur se révèle plus simple que jamais. De l’autre, un design élégant qui fait écho à celui des chronographes iconiques de TAG Heuer. Directeur de la stratégie et du digital de TAG Heuer, Frédéric Arnault mène cet ambitieux projet depuis dix-huit mois. « La qualité d’exécution est capitale dans tout ce que nous entreprenons, nous n’acceptons aucun compromis en termes d’esthétique ou d’émotion ».

Voilà pourquoi la Connected a droit aux matières nobles (acier ou titane grade 2), aux finitions polies et brossées, aux cornes facettées (signature de la maison) et même à une lunette graduée en céramique. Le fond du boîtier est vissé et une glace saphir anti-rayures protège l’écran tactile OLED haute visibilité. Sa surface plane entièrement active continue à afficher l’heure même en « mode ambiant ».

Personnalisable

Le caractère polyvalent de la TAG Heuer Connected est accentué par son système de bracelets interchangeables en acier ou caoutchouc durable, confortable et respirant : orange, rouge, kaki, noir imitation alligator… ©TAG Heuer

Suivi d’activité, notifications, météo, agenda : aux configurations habituelles de l’écran s’ajoute le luxe d’y faire apparaître celui des chronographes stars de l’horloger suisse ! L’utilisateur peut encore alterner affichage à cristaux liquides, animation basée sur un algorithme de neurones, structure de nanotubes hexagonaux évoquant un composant mécanique d’avant-garde (le spiral carbone de la marque). Le tout, très facilement. La fluidité d’utilisation est, en effet, le maître-mot de cette « connectée » adaptée, en priorité, à la pratique d’un sport : golf, running, cyclisme, fitness, etc. La vraie nouveauté ? Les deux boutons-poussoirs à 2h et 4h servent de raccourcis pour ouvrir l’application TAG Heuer Sports considérée comme l’atout majeur du modèle. Ils enclenchent aussi la fonction « démarrage, pause, reprise de l’activité ».

Multiservices

Au cœur du boîtier d’acier de 45 mm alternant finitions polies et brossée, l’animation basée sur un algorithme de neurones baptisée « Orbital » se décline en différentes couleurs. ©TAG Heuer

Capteur cardiaque, GPS intégré, boussole, accéléromètre, gyroscope : rien ne manque à la mesure et à l’enregistrement ultra précis des records personnels. En embarquant la technologie Wear OS by GoogleTM, cette assistante virtuelle offre d’autres services au quotidien. Son microphone intégré permet d’interroger l’Assistant Google et Google Traduction, sa puce NFS sert à régler vos achats via Google Play. Avantage non négligeable, la batterie se charge complètement en 1h30 et peut accompagner jusqu’à six heures d’activité physique en utilisant le GPS, le capteur cardiaque, et en écoutant de la musique. Développée en interne de a à z, la nouvelle Connected est la parfaite illustration des ambitions numériques de la marque sur le long terme. « Elle ouvre la voie d’une nouvelle ère pour TAG Heuer grâce à ses possibilités infinies en matière d’innovation », conclut Frédéric Arnault.

www.tagheuer.com

©Tag Heuer

 

CIM Internet