Paris Match Belgique

Cartier, Omega, TAG Heuer : L’heure de la romance

Passionnément, à la folie, la caméra de Cédric Klapisch filme le road trip amoureux d’un couple. C’est le quatrième cinéaste auquel le joaillier confie la mise en images d’une brûlante question : How far would you go for love… | © DR

Montres

La Saint-Valentin 2020 met à l’honneur les duos de montres pour elle et lui.

 

Quand on s’aime, chaque instant compte. Un duo de montres proches d’allure et de cœur le fait vivre à l’unisson. Chez Cartier, la sobre et virile Santos-Dumont s’entend à merveille avec la sensuelle et féline Panthère. Bien que les modèles originaux ont respectivement vu le jour en 1904 et à l’orée des années 1980, le duo pose sur chaque poignet une silhouette carrée aux angles arrondis. Il partage huit vis iconiques et trois signes distinctifs Cartier : cabochon bleu, chiffres romains, aiguilles glaives bleuies. Leur ADN est néanmoins différent. Le carré de la Santos-Dumont évoque les quatre coins vifs de la Tour Eiffel et l’architecture parisienne de l’époque. Icône hédoniste des Eightie’s, la Panthère de Cartier se veut bijou avant d’être montre. Encore plus libre aujourd’hui en taille mini (réplique de l’originale), bracelet double tour ou manchette. Sa précieuse décontraction se décline en acier, or jaune, or rose, or et acier. Avec ou sans diamants.

 

Mini Panthère de Cartier (25x 21 mm) en or jaune, mouvement à quartz. ©CARTIER
Santos-Dumont or rose et acier, petit ou grand modèle, mouvement à quartz haute autonomie (6 ans environ). ©CARTIER

OMEGA in love

 

Omega De Ville Trésor automatique 36 mm en acier. Lunette diamants, cadran en nacre laquée, chiffres romains et aiguilles en or SednaTM 18K, bracelet cuir nude. ©OMEGA

 

Pour célébrer l’adage selon lequel le vrai amour est éternel, l’horloger suisse mise sur l’intemporelle collection De Ville Trésor acier. Cadran de nacre blanche, chiffres romains élancés et élégant boîtier de 36 mm créent le gracieux jeu de lignes du modèle féminin. Côté face, c’est le raffinement : les aiguilles sont en or SednaTM 18K et la lunette s’illumine de deux courbes de diamants. Côté pile, place aux sentiments ! Le fond miroir (qui protège un mouvement automatique) révèle la dédicace métallisée « Her Time ». La De Ville Trésor 40 mm pour homme s’habille d’un cadran bleu texturisé très chic. Aiguilles et index sont en or blanc 18K. Comme toujours chez Omega, design et performance se conjuguent sans effort. Cette brillante montre automatique bénéficie ainsi de la technologie Co-Axial et de l’exigeante certification Master Chronometer (garantie 5 ans).

TAG Heuer en binôme

 

TAG Heuer Carrera Calibre 16. Un chronographe automatique fonctionnel et confortable de 41mm, à cadran soleillé, lunette céramique, réserve de marche 42heures. ©TAG Heuer

Il est fan de motor racing et elle, d’élégance pas trop classique : voilà un « couple Carrera » ! Pour lui, la collection (lancée en 1963, en hommage à une dangereuse course automobile panaméricaine) aligne quatre nouveaux chronographes. Moteur ? Le Calibre 16 automatique, avec réserve de marche 42h et correction rapide de la date. Carrosserie ? 41 mm d’acier poli et brossé, sanglé de bracelets en acier ou cuir perforé. Le quatuor respecte l’héritage fort et les spécificités techniques de la collection, tout en y apportant davantage de modernité et de lisibilité. Chaque montre offre, en effet, un cadran soleillé, des compteurs agrandis, des jeux de couleurs et index à la luminescence renforcée. Cette subtile révision semble rendre les nouvelles Carrera Calibre 16 plus fines et plus grandes !

TAG Heuer a repensé aussi ses Carrera Ladies à l’attention des femmes d’aujourd’hui. Le résultat reflète l’élégance à l’état pur, la détermination et l’audace. La collection séduit par son alliance d’énergie et de luxe : corps galbé d’acier, lunette satinée ou incrustée de diamants, index « slim », cadrans nacre ou colorés violet, bleu, gris, noir. Avec leur diamètre de 36 mm et leur guichet date trapézoïdal et non plus carré, ces nouvelles Carrera Ladies se démarquent de leurs aînées et autres garde-temps féminins de la Maison suisse. Pratique : le choix entre la facilité du quartz ou le remontage automatique.

INFOS : cartier.fromegawatches.comtagheuer.com

(A.Grand visu amoureux CARTIER)

Passionnément, à la folie, la caméra de Cédric Klapisch filme le road trip amoureux d’un couple. C’est le quatrième cinéaste auquel le joaillier confie la mise en images d’une brûlante question : How far would you go for love…
(attention !!!! : incruster en plus petit dans la photo des amoureux ) :
Bracelets Love en or jaune, rose ou gris.

(à placer près du visu des amoureux, le DUO : visu 1 Cartier (Santos-Dumont) + visu 2 Cartier (Mini Panthère)
Coup double
Sobrement masculine : Santos-Dumont or rose et acier, petit ou grand modèle, mouvement à quartz haute autonomie (6 ans environ).
Délicatement féminine : Mini Panthère de Cartier (25x 21 mm) en or jaune, mouvement à quartz.

(2ème DUO : visu 3 Omega (De Ville Trésor BLEUE homme) + visu 4 Omega (De Ville Trésor nacre femme)
Couple chic
Lui : Omega De Ville Trésor 40 mm en acier. Aiguilles et index or blanc 18K, guichet date, cadran à motif bleu incurvé, calibre automatique Co-Axial Master Chronometer.
Elle : Omega De Ville Trésor automatique 36 mm en acier. Lunette diamants, cadran en nacre laquée, chiffres romains et aiguilles en or SednaTM 18K, bracelet cuir nude.

(3ème DUO : visu 5 TAG Heuer (Carrera chrono homme) + visu 6 TAG Heuer (Carrera nacre dame)
Duo d’acier
Lui : TAG Heuer Carrera Calibre 16. Un chronographe automatique fonctionnel et confortable de 41mm, à cadran soleillé, lunette céramique, réserve de marche 42heures.
Elle : TAG Heuer Carrera Lady Automatique. Taille 36 mm, lunette sertie de 54 diamants, cadran nacre avec guichet-date trapèze, bracelet acier ou cuir à boucle déployante, réserve de marche 38 heures.

CIM Internet