Paris Match Belgique

Panerai : Hommage au Luminor

La luminosité du Super-LumiNova X1 surligne les proportions parfaites et les détails de la Luminor Marina Carbotech 44 mm. Calibre automatique manufacture, réserve de marche de trois jours. 270 exemplaires, boutiques Panerai. | © Panerai

Montres

La collection du même nom célèbre de la façon la plus high-tech les 70 ans de la substance luminescente.

 

La maîtrise de l’émission de lumière est une technologie développée par Officine Panerai depuis les années 1940. Utilisation militaire oblige : la visibilité était une caractéristique majeure des instruments fournis aux hommes-grenouilles de la marine italienne. Devenue civile et suisse en 1997, la maison florentine rend hommage aujourd’hui à sa substance phare. Moyen le plus ad hoc : repousser, au cœur de la collection du même nom, les limites de la science des matériaux.

Avant d’aborder l’étonnante « table des matières 2020 » de l’icône de la marque, il y a la surprise de modèles assortis d’une garantie de 70 ans ( !). La Luminor Marina Titanium DMLS 44 mm (PAM01117) et la Luminor Marina Carbotech 44 mm sont des collectors réservés aux boutiques Panerai. L’une et l’autre doivent leur luminosité exceptionnelle à un Super-LumiNova dernière génération. Sa formule « X1 » lui confère un degré plus élevé de luminosité et une plus longue durabilité. Ce clin d’œil étincelant à la légende du Luminor illumine cadran, lunette, protège-couronne et surpiqûre du bracelet. Devenue symbole de l’identité Panerai, l’ancienne substance luminescente (à base de tritium) brevetée à Rome en 1950 méritait mieux que des bougies d’anniversaire, non ?

Titane, carbone, basalte, or mutant

 

Inédite en horlogerie : la fusion sous haute pression du basalte, roche volcanique, donne corps à la Luminor Marina Fibratech 44 mm. L’emblématique levier du pont protège-couronne est en Carbotech. Automatique, réserve de marche de trois jours. ©Panerai

Matériau de construction d’un mythe horloger, le Luminor ne pouvait qu’en inspirer d’autres. Le titane a beau être le plus familier, Panerai le réinvente grâce à un procédé d’impression 3D futuriste. « Frittée » à haute puissance, la poudre de titane se solidifie en couches successives de 30 microns. Résultat, une montre robustissime mais surtout incroyablement légère : 100 grammes, bracelet compris, pour la Luminor Marina PAM01117. Le carbone est, quant à lui, l’unique matériau du second collector garanti 70 ans. Baptisé Carbotech, il lui donne une texture irrégulière. Elle est due à la superposition de fines couches de fibres de carbone alignées en alternance, fusionnées à haute pression et consolidées par un polymère avancé. L’enjeu : poids plume, ultrarésistance aux chocs et à la corrosion.

Lire aussi > Horlogerie : La déclaration d’amour de Panerai à la navigation et la plongée

 

L’or voit rouge dans la Luminor Marina Goldtech 44 mm. Sa nuance sophistiquée et singulière s’explique par un pourcentage élevé de cuivre, associé à un soupçon de platine. Calibre automatique manufacture, réserve de marche de trois jours. ©Panerai

On retrouve le titane fritté et ce composite de carbone dans l’esthétique sportive et contemporaine de la Luminor Marina DMLS 44 mm. Sous son cadran anthracite non poli, un calibre automatique manufacture de 6 mm d’épaisseur intègre deux barillets pour lui assurer trois jours d’autonomie.
En 2020, l’expertise technique du Laboratorio di Idee Panerai introduit une matière inédite en horlogerie : le Fibratech, 60 % plus léger que l’acier et quasi insensible à la corrosion. L’industrie aéronautique l’a testé, Panerai l’a perfectionné pour sa singularité et ses exceptionnelles caractéristiques mécaniques. Ecodurable et naturel : c’est du basalte, une roche volcanique. Alchimiste des néo-matériaux, la marque brise aussi les codes des métaux précieux en créant un or rouge intense, sophistiqué et imperturbable : le Goldtech. Infusé de 24 % de cuivre et 0,4 % de platine, il « met le feu » à une Luminor Marina habillée en bleu amiral. Que bella !

Infos
www.panerai.com

Collector

Titanesque
Inédite en horlogerie : la fusion sous haute pression du basalte, roche volcanique, donne corps à la Luminor Marina Fibratech 44 mm. L’emblématique levier du pont protège-couronne est en Carbotech. Automatique, réserve de marche de trois jours.

Enflammée
L’or voit rouge dans la Luminor Marina Goldtech 44 mm. Sa nuance sophistiquée et singulière s’explique par un pourcentage élevé de cuivre, associé à un soupçon de platine. Calibre automatique manufacture, réserve de marche de trois jours.

CIM Internet