Paris Match Belgique

Chopard : sang bleu

A gauche, la révolution joaillière des années 60 ressuscitée dans la collection « L’Heure du Diamant » : cadran en lapis-lazuli et bracelet d’or blanc à texture écorce d’arbre. Automatique. A droite, l’allure de bolide d’une montre conçue pour tenir la distance : la Mille Miglia GTS Azzurro Chrono. Acier, 43 mm, automatique, édition limitée à 750 exemplaires. | © Chopard

Montres

L’aristocratie horlogère se perpétue dans les rouages et les matières favorites de cette grande maison suisse.


Elégance, tout n’est qu’élégance chez Chopard ! Deux raisons à cela : la marque fut d’abord joaillière avant de se découvrir un intérêt du plus haut niveau pour l’horlogerie et, aujourd’hui encore, elle demeure une entreprise strictement familiale dotée de valeurs éthiques. A la coprésidence, Caroline Scheufele et Karl-Friedrich Scheufele. Frère et sœur dans la vie comme dans la création. Elle adore les diamants au point de les avoir rendus « Happy » ; lui affiche sa passion pour l’automobile et les moteurs horlogers qui, on le sait, ont beaucoup en commun avec ceux rugissant sur le bitume.

Honneur aux dames : la nouvelle collection « L’Heure du Diamant » fait scintiller la symbiose des facettes joaillière et horlogère Chopard. Animées d’un cœur automatique, huit montres-bijoux en or blanc et diamants recréent l’esprit libertaire des années 1960. Leurs cadrans en pierres dures s’inspirent des modèles originels de 1969 : lapis-lazuli, turquoise, malachite ou opale. Un modernisme minéral réclamé alors par une clientèle jeune et avant-gardiste. « 69 Année érotique » était chantée par Jane Birkin ; l’année fut aussi gemmologique grâce au swing des matières.

Temps de l’ingéniosité

Garde-temps racé pour gentleman contemporain : L.U.C. Perpetual Twin, quantième perpétuel acier certifié chronomètre. 43 mm, remontage automatique par microrotor en or 22 carats, réserve de marche de 65 heures. ©Chopard

L’autre domaine d’expertise où brille la maison suisse, c’est la haute horlogerie. Elle lui a donné trois lettres de noblesse : L.U.C. Public ? Connaisseurs avertis et puristes. En 2016, le quantième perpétuel (Perpetual Twin) les avait doublement séduits. D’abord par son esthétique équilibrée et discrète, l’essence même de l’horlogerie fine selon Chopard, ensuite par un brio technique issu d’une démarche artisanale : microrotor (masse oscillante du remontage automatique) en or 22 carats, mécanisme réduit à 6 mm d’épaisseur, deux barillets alimentant une généreuse réserve de marche (65 heures). Ce garde-temps qui indique date, jour de la semaine, mois et années bissextiles s’enrichit de deux nouvelles versions : l’une en or rose 18 carats, l’autre en acier pour un porter au quotidien. A ce jour, la L.U.C. Perpetual Twin reste le seul quantième perpétuel en acier certifié chronomètre proposé sur le marché horloger.

Lire aussi >Horlogerie : St. Moritz, le best-seller de Chopard, reprend son envol

On the road again

Mille Miglia GTS Azzurro Power Control : l’indicateur de réserve de marche (60 heures) prend l’allure d’une jauge à essence de voiture. 43 mm, acier et or rose, calibre automatique visible au verso. 500 exemplaires manufacture certifiés chronomètre.©Chopard

Depuis 1988, Chopard tient fièrement son rôle de partenaire et chronométreur officiels du rallye italien de voitures anciennes Mille Miglia. Les collectionneurs respirent : le report à l’automne de cette course d’endurance, régulièrement saluée comme la plus belle du monde, n’a pas empêché le lancement de l’édition collector qui l’accompagne chaque année. Il s’agit, cette fois encore, d’un modèle automatique aux allures de bolide : la Mille Miglia GTS Azzurro. Carrosserie d’acier inoxydable pour la version chrono (750 pièces), enjoliveurs d’or rose 18 carats et acier pour la version dont l’indicateur de réserve de marche a des airs de jauge automobile.

Rouler sur l’or prend une valeur morale chez Chopard, avec l’installation d’une chaîne d’approvisionnement à 100 % d’or éthique depuis 2018 et un soutien récent à la production d’or artisanal des Barequeros d’El Choco. Ces mineurs pauvres de Colombie sont assurés de recevoir un prix équitable afin d’améliorer leurs conditions de vie.

Lire aussi > Cinéma et carats : Chopard fait étinceler le calendrier officiel du 72e Festival de Cannes

Infos
57b boulevard de Waterloo, 1000 Bruxelles
02 514 73 25
www.chopard.fr

 

CIM Internet