Paris Match Belgique

Oris : La belle étanche jusqu’à 300 mètres de profondeur

Gravé au dos de la montre de plongée : un hommage à l’immense travail de la Coral Restoration Foundation pour redonner vie au récif de Carysfort. Les fragments de corail fixés aux arbres à corail se développent en colonies avant d’être replantés : 30 000 d’ici fin 2020 ! | © Oris

Montres

D’un récif corallien de Floride au lac Baïkal, cette montre haute performance plonge pour la bonne cause.

 

Elle est belle, fonctionnelle et étanche jusqu’à 300 mètres. La montre de plongée automatique Aquis pourrait se contenter de séduire grâce à ses fonctionnalités sans compromis de style. Eh bien, non ! Oris lui assigne la mission supplémen- taire de protéger les milieux aquatiques en danger. Cadran bleu dégradé, lunette tournante bidirectionnelle en céramique bleue et noire : une nouvelle édition limitée vient d’être lancée pour soutenir la Coral Restoration Foundation.

Depuis 2014, la maison suisse collabore avec cette organisation américaine experte de la restauration des coraux. Il y a trois ans, un premier partenariat avait déjà permis une importante collecte de fonds en sensibilisant le public. C’est l’heure d’agir, explique sa directrice Martha Roesler : « Les récifs coralliens occupent une place essentielle dans l’équilibre des océans et, plus encore, dans l’ensemble de notre écosystème. Couvrant à peine 1 % de la surface de la Terre, ils abritent presque 25 % des espèces de pois- sons marins. Ceux-ci, à leur tour, participent à la santé des océans, qui fournissent 70 % de l’oxygène à notre planète. »

Le modèle, édité à 2 000 exemplaires, porte le nom du récif de Carysfort situé près de l’île de Key Largo, en Floride. La seule barrière de corail aux Etats-Unis ! Dans les années 1950 et 1960, les Keys étaient un spot de plongée très apprécié, mais plus vraiment aujourd’hui : les coraux vivants y ont quasiment diminué de 98 %. Très active, la fondation en a déjà replanté 25 000 et espère atteindre le chiffre de 30 000 en fin d’année. Un engagement incroyable et un formidable espoir qu’Oris célèbre avec un collector disponible sur bracelet acier ou caoutchouc orange.

L’eau source de vie

La Lake Baikail Limited Edition : 1 999 exemplaires inspirés de la diver Aquis, acier,©Oris

Le temps s’écoule comme de l’eau : l’horloger suisse veille sur l’une et l’autre. Dans cette optique, un collector inspiré de la diver watch Aquis soutient, en Sibérie, le programme de surveillance environnementale à long terme du lac Baïkal. Alimenté par environ 300 rivières, ce lac, le plus profond du monde (1 642 mètres), représente 20 % des réserves mondiales d’eau douce.

Abri de milliers d’espèces endémiques de plantes et d’animaux, il est menacé par la pollution issue d’une industrie peu responsable. Voilà pourquoi, été comme hiver, des scientifiques y pré- lèvent des échantillons dont l’analyse en laboratoire permet d’identifier le zooplancton et le phytoplancton. C’est l’une des principales missions du centre de recherche Point n°1, installé sur la rive sud du lac et géré par l’institut de biolo- gie de l’université d’Etat d’Irkoutsk.

Malgré les tumultes politiques, cette station pélagique a réussi à poursuivre son programme de surveillance écolo- gique… depuis 1945. Après avoir sur- vécu à la perestroïka, à la chute de l’URSS et à la reconstruction de l’Etat russe, elle manque à présent de moyens pour continuer correctement ses recherches. Les ventes de la Lake Baikal Limited Edition (1 999 exemplaires) aideront à les financer. « Chaque année, nous recherchons des organisations pionnières de la protection de l’eau. Nous sommes fiers de contribuer au fonctionnement du Point n°1 et à la santé du lac Baïkal », a déclaré Rolf Studer, co-CEO d’Oris.

 

L’Aquis Carysfort Reef Limited Edition offre une fonctionnalité pratique aux plongeurs globe-trotters : sa lunette gravée sur 24 heures permet d’affcher simultanément l’heure dans trois fuseaux horaires. Acier, 43,5 mm, réserve de marche de 42 heures, 2 650 euros.©Oris

www.oris.ch

CIM Internet