Paris Match Belgique

Michel Herbelin : Le chic frenchy !

Avec l’Antarès, c’est l’heure du dépaysement. Ses trois boîtiers font voyager vers les tropiques grâce à leurs nouveaux bracelets double tour en cuir souple surpiqué. Ils se changent en un clic. Acier, quartz, 550 euros. Bracelet supplémentaire : 120 euros. | © Michel Herbelin

Montres

Zoom estival sur les créations iconiques d’une entreprise française authentiquement familiale.


La première, la sportive Newport, est la figure de proue masculine du style Michel Herbelin depuis 1988. La seconde, l’Antarès, en incarne à merveille l’élégance à la française et le raffinement féminin. Malgré sa politique de prix accessibles, cette entreprise installée dans le Haut-Doubs mérite d’être reconnue comme une grande maison : entrer chez Michel Herbelin, c’est pénétrer à la fois dans l’histoire d’une famille et dans les rouages de la passion qui l’anime depuis trois générations.

Pierre-Michel Herbelin, le fils du fondateur, est aux commandes et préside l’entreprise. La génération suivante s’active à la création, au marketing, aux finances et à l’e-commerce. La marque est fière de rester fidèle à ses origines. « Il aurait été tentant de délocaliser notre production. Nous avons délibérément choisi de demeurer en France. Cela permet d’avoir des employés de longue date hautement qualifiés et de contrôler la fabrication à 100 % grâce à la proximité avec nos principaux fournisseurs. »

 

La Newport Héritage, 42 mm, automatique. Le boîtier coussin se pare d’un bracelet en textile technique (identique au cordage marin) . ©Michel Herbelin

A la frontière franco-suisse, le Haut-Doubs est, historiquement, une région dédiée au travail horloger. Pierre-Michel Herbelin se souvient qu’il y a cinquante ans, Charquemont (la petite agglomération jurassienne où sont implantés les ateliers) recensait plus de trente entreprises d’horlogerie. « Aujourd’hui, on les compte sur les doigts d’une main ! » Pas de quoi l’empêcher de soutenir l’enthousiasme de la jeune garde Herbelin. On doit à celle-ci le lancement de la première montre connectée française en 2017, l’année du 70e anniversaire d’une maison toujours indépendante.

Lire aussi >Horlogerie : Le chic maritime au poignet avec Michel Herbelin

Heures d’été

La Newport Chronographe, 43 mm acier, quartz, 790 euros. ©Michel Herbelin

La sport chic Newport possède désormais une double casquette… de marin, bien sûr ! L’une s’inspire de l’architecture futuriste des navires furtifs depuis que le modèle a été redessiné en 2018. Son relooking, conçu pour ses 30 ans, se complète à présent d’un chronographe tri-compax pouvant comptabiliser des temps jusqu’à dix heures. Géométrie racée, lisibilité optimale, index imposants facettés comme des coques de bateau : un vrai bolide horloger, caréné en acier brossé et poli.

La seconde casquette est celle d’une édition limitée : la Newport Héritage met le cap sur un design seventies issu des archives de la marque. Si l’esthétique de cette montre « coussin » reprend plusieurs codes horlogers des années 70, son allure générale perpétue les caractéristiques emblématiques Newport : attaches centrales du bracelet, lunette vissée façon hublot pour évoquer les winchs des voiliers… Ceci dit, les fans de nautisme trouveront peut-être que le cadran ressemble un peu à une boussole de bateau !

Côté moteur, un mouvement automatique suisse Sellita se laisse admirer au verso. Vintage ou futuriste, chaque Newport est, comme l’ensemble des collections, dessinée, conçue, assemblée, réglée et contrôlée dans les ateliers de la marque. Créée en 2006, l’ultraféminine Antarès continue à être une star de la versatilité au rythme d’un système breveté de bracelets interchangeables. Orchestrant les heures tout en délicatesse, elle s’habille cet été de lianes de cuir double tour aux teintes tropicales : vert forêt, vert bambou, sable chaud. Du sur-mesure pour faire rugir le chic dans la jungle urbaine !

Lire aussi >Horlogerie : Le sport chic nautique selon Michel Herbelin

INFOS

www.michel-herbelin.com

 

La Newport Héritage, 42 mm, automatique. Le boîtier coussin se pare d’un bracelet en maille d’acier satiné. 1 000 exemplaires chacune, 1 290 euros. ©Michel Herbelin

 

CIM Internet