Paris Match Belgique

Vivre Match Montres : Certina, Temps modernes

certina temps modernes

Stylée : Pour rejoindre les profondeurs avec classe, la DS PH200M. Lunette tournante galbée en céramique bleu foncé, échelle dorée, bracelet NATO gris-bleu. Acier 42,88 mm, automatique, étanchéité 200 mètres, 816 euros environ. | © DR.

Montres

Une avancée assure la fiabilité de ses modèles automatiques 2020 : le spiral en Nivachron.

Depuis plus de soixante ans, la fiabilité est la marque de fabrique de Certina. Une réputation née en 1959 avec l’introduction de la « Double Sécurité ». Ce concept développé par la maison suisse lui a permis d’équiper de nombreuses expéditions d’exploration, des sommets de l’Himalaya aux profondeurs des océans. Que signifiait ce concept dont les initiales « DS » accompagnent encore aujourd’hui le nom de chaque collection ? Il s’agissait – et il s’agit toujours – d’une stratégie de protection très élaborée des boîtiers. D’un côté, une construction extrêmement robuste et, de l’autre, un système de joints d’une complexité avancée.

Lire aussi > Horlogerie : Les montres royales de Breguet sont chargées d’histoire

Régulièrement améliorée, cette « Double Sécurité » est symbolisée par un logo en forme de carapace de tortue. Cet été, on la retrouve au cœur d’une édition spéciale, la DS Super PH500M, une belle sportive de style rétro, étanche jusqu’à 500 mètres. Source d’inspiration : une montre de plongée historique, testée et approuvée en 1969 par les scientifiques d’une étonnante expérience subaquatique. Vivre deux mois durant dans un caisson de recherche immergé ! À l’issue de ce défi, les participants de la mission baptisée Tektite 1 attribuèrent d’excellentes notes à la « plongeuse » au cadran orange ultra tonique.

Mécanique de pointe

Comparée à son aïeule des Sixties, la DS Super PH500M possède un avantage de taille : un mouvement mécanique moderne, le Powermatic 80. Si, comme son nom l’indique, il offre une confortable réserve de marche de 80 heures, ce calibre jouit d’une fiabilité et d’une précision revues à la hausse grâce au nouveau spiral en NivachronTM. Qu’est-ce qu’un spiral ? Tout simplement, l’élément le plus important d’une montre mécanique. Combiné au balancier, ce petit ressort plat enroulé en spirale remplit une mission essentielle : battre la mesure. Osciller dans un sens, puis dans l’autre pour réguler la marche des aiguilles. Garantir que la seconde franchie sur le cadran corresponde exactement avec le temps d’une seconde. Pour cela, le spiral doit toujours osciller avec la même régularité. Or, un ennemi d’aujourd’hui peut l’en empêcher : l’électromagnétisme émis par la pléthore de nos appareils électriques, smartphones et ordinateurs. Un spiral en silicium insensible à la magnétisation est une parade excellente, mais coûteuse.

certina temps modernes
Punchy. DS Super PH500M : son cadran orange la rend très fidèle au modèle original de 1969. Edition spéciale en collaboration avec la Fédération allemande de plongée sous-marine (VDST). Acier, 43 mm, automatique, étanchéité 500 mètres, 830 euros environ. DR.

Solution titanesque

L’an dernier, le Swatch Group a fait bénéficier Certina de « la première solution économique aux problèmes de magnétisme » : un spiral en NivachronTM. Cet alliage, à base de titane, est moins cher et moins complexe à produire que le silicium, tout en étant aussi efficace et à l’abri d’autres influences néfastes comme les chocs et fluctuations de température. Pouvoir acquérir une montre dotée d’un mouvement amagnétique n’est donc plus un luxe. Le prix des nouveaux modèles Certina équipés du Powermatic 80 demeurent sous la barre des 900 euros. Par exemple, la DS PH200M : une montre de plongée élégante et fonctionnelle avec lunette en céramique et bracelet NATO gris-bleu ou milanais.

certina temps modernes
Elégantes. Habillée d’un bracelet en maille milanaise, la montre de plongée DS PH200M peut aisément pratiquer l’immersion urbaine.
Un cadran gris, c’est la tendance à suivre avec la DS-1 Big Date. Acier 41 mm, automatique, étanchéité 100 mètres, 770 euros environ. DR.

Lire aussi > Montres de collection : Les conseils avisés de l’Artisan du Temps, à Bruxelles

L’an dernier, Certina avait fêté le soixantième anniversaire de la « Double Sécurité » en lançant la DS-1 Big Date. Un garde-temps intemporel et sophistiqué dont les index bâtons facettés, les longue aiguilles Dauphine et, surtout, la grande date à 6 heures lui assurent une clarté remarquable. Après l’édition 2019 à cadran vert, les nouveaux dégradés de bleu foncé et d’anthracite en font une montre idéale pour la rentrée. N

Infos

www.certina.com

CIM Internet