Paris Match Belgique

Blancpain : Rouages et coraux

Île sanctuaire. À l’est des Seychelles, trois kilomètres carrés de nature vierge : l’île de Frégate. Blancpain s’y investit activement pour renforcer la connaissance et la protection de l’écosystème sous-marin. | © DR

Montres

La manufacture suisse, qui doit une part de sa renommée à l’élément sous-marin, s’évertue à le protéger.

Direction l’île de Frégate située dans les mers de saphir des Seychelles. Depuis plusieurs années, Blancpain y soutient des programmes de préservation et de restauration des fonds marins. Passionné de plongée, le Président & CEO Marc Alexander Hayek n’a pas hésité à consacrer de grands moyens à la protection de ce sanctuaire considéré comme les Galapagos des Seychelles. D’ailleurs, même les clients très privilégiés de l’hôtel de luxe installé sur l’île sont priés de participer aux travaux pratiques de l’équipe de conservation du « Fregate Island Private ». Rien de désagréable, on imagine, pour les hôtes des dix-sept villas isolées.

Montres Blancpain
Pépinière de coraux. En 2018, huit cents fragments de coraux ont été implantés sur des structures artificielles. Une technologie basée sur l’emploi d’une faible charge électrique les a aidés à reprendre vie. © DR

L’implication de la marque aux Seychelles a débuté en 2015 avec le financement d’une expédition scientifique de la National Geographic Society. Résultat : une augmentation des zones marines protégées du pays, atteignant aujourd’hui 410 000 km².

Une vague d’initiatives

En 2017, le World Ocean Summit (Blancpain en est partenaire fondateur avec The Economist) attribua l’Ocean innovation Challenge aux « obligations bleues » des Seychelles. Ce système de financement novateur a permis à l’archipel d’échanger une dette extérieure de 21,1 millions de dollars contre un double engagement : développer la conservation sur le long terme et élaborer un plan d’aménagement de 30 % de l’espace marin. Le référencement de la biodiversité des Seychelles a été l’un des tout premiers projets concrets des obligations bleues.

Lire aussi > Blancpain : Voyage dans 
les grands fonds

Retour à l’île de Frégate : en 2018, Blancpain y lance un programme expérimental de restauration des coraux en collaboration avec Coralive.org, organisation spécialiste des écosystèmes côtiers basée en Suisse. L’année suivante, l’horloger s’associera à d’autres partenaires (dont l’Université et le Fonds des Seychelles) pour créer une carte 3D de l’habitat corallien permettant de mieux le surveiller à l’avenir. Plus de 700 hectares de fonds marins ont été scannés à l’aide de technologies de pointe. Aujourd’hui, Blancpain et Fregate Island Private présentent leurs efforts de conservation dans un court-métrage.

L’inspiratrice, la fifty fathoms

Les liens forts entre la Maison suisse et les océans remontent à 1953 : l’année du lancement de la Fifty Fathoms. La première montre de plongée moderne, selon les connaisseurs. En effet, ses larges index et aiguilles luminescents sur fond noir, sa robustesse et sa lunette tournante sécurisée allaient vite devenir des standards pour l’ensemble de l’industrie horlogère. Si Blancpain a joué un rôle de pionnier dans la définition des montres de plongée, la marque a également utilisé très tôt des matériaux novateurs. Le titane, dès le début des années 1960 !

Montres Blancpain
Robustesse chic. Incroyablement léger et fluide, le nouveau bracelet de titane met en valeur le visage emblématique des Fifty Fathoms Automatique et Grande Date. 45 mm, automatique, étanchéité 300 mètres, réserve de marche 5 jours. © DR

Désormais incontournable, le métal léger ultra résistant était, à cette époque, réservé à l’industrie aérospatiale. L’horloger eut l’idée de munir d’un fond en titane une série spéciale destinée aux équipes de déminage de la Marine américaine. Pour rappeler son rôle de précurseur, l’horloger offre un bracelet en titane à ses deux plongeuses iconiques : la Fifty Fathoms Automatique et la Fifty Fathoms Grande Date. Motorisées par un mouvement automatique de manufacture, ces deux pièces sauront séduire les amateurs de garde-temps sportifs à la fois généreux et aériens. Et autonomes jusqu’à cinq jours…

Infos : www.blancpain.com

CIM Internet